Fuji XQ1

Fujifilm parvient une autre fois à produire un appareil photo compact doté de son fameux capteur unique  X-Trans. Ce compact expert sans filtre passe-bas aux lignes sobres et élégantes est doté d’une commande afin de piloter le zoom électriquement. Ce appareil, contrairement au X20, s’allume et s’éteint comme les autres apn. Certaines regretterons l’ingénieuse mise en marche via l’objectif, alors que d’autres y verront une évolution positive puisque cette mise en marche façon Fuji a connue quelques ratés dans le passé. En effet, des utilisateurs des compacts X10 et X20, ont déjà déploré le fait que ce mode ne fonctionnait pas parfaitement. Fuji à été sage en intégrant un bouton traditionnel qui semble être plus fiable.

Quant à la luminosité du zoom celui-ci ne change pas et demeure à un  f/1,8 en position grand angle. Le XQ1 est équipé d’une molette bien positionnée lui permettant de sélectionner les modes PASM, scène, panoramique et plusieurs filtres artistiques facilement. L’écran arrière LCD non-tactile fait 3 pouces de diagonale et est constitué de 920 000 points. La bague placé autour de l’objectif permet de piloter et de modifier quelques paramètres du XQ1. Une idée qui semble plaire aux utilisateurs puisque cette bague se retrouve sur plusieurs autres compacts sur le marché.

Le XQ1 se manipule bien et tient bien en main, malgré ses dix centimètres de large. Sa réactivité est bonne sans toutefois être un foudre de guerre. L’agencement des menus est typique des apn Fuji et manque un peu de logique. Pour remédier à cette lacune, le XQ1 propose un bouton « E-Fn » qui permet d’afficher des boutons virtuels sur l’écran arrière, cette fonction est une sorte de menu rapide qui permet de paramétrer les fonctions les plus importante de l’appareil.

Quant à la qualité d’image, elle est bonne, les images sont détaillées de 100 à 800 ISO: Le bruit étant pratiquement invisible. La balance des blancs est bien maîtrisée et s’avère être neutre même sous lumière tungstène.  A 1600 ISO, le lissage fait son apparition et dégrade légèrement l’image.

Le Fujifilm X-Q1 est appareil performant et qualitatif, mais il demeure un compact; il ne peut rivaliser avec un reflex quand il est question de photographier des scènes dans lesquelles il y a beaucoup d’action. Les possibilités de personnalisation de ce boîtier sont intéressantes et devraient satisfaire un grand nombre d’utilisateurs de compacts experts. En conclusion, ce XQ1 est un outil photographique aux fonctionnalités avancés procurant des résultats plus que satisfaisants, malgré ses quelques limitations.

Caractéristique:

– Capteur X-Trans  2/3 pouces de 14.5 Mpixels
– Zoom de 4x (équivalent 25 – 100mm)
– Zoom numérique de 4x
– Compatible avec les cartes mémoire SD / SDHC / SDXC
– Écran ACL de 3 pouces de 920 000 points
– Aucun viseur
– Vidéo 1920 x 1080, 60 fps
– Plage ISO 100 à 12 800
– Flash intégré
– Batterie rechargeable Lithium-ion NP-48 bon pour 240 photos
– Constitution tout Métal
– Dimensions approximative de 100 x 58,5 x 33,3mm
– Poids boîtier seul de 206g

Prix: 400$