Innovation : écran flexible à nano-pixels

Des scientifiques ont breveté une nouvelle façon de produire des écrans ultra haute résolution flexibles de seulement quelques millièmes de mm d’épaisseur.

Ces ingénieurs ont utilisé une minuscule couche d’un matériau à changement de phase. Ces écrans ultra-minces produisent des images plus nettes aux couleurs plus précises. Cette innovation, publiée dans le magazine Nature, pourrait être utilisée dans la technologie des portables, des lentilles de contact intelligentes ou des écrans utilisés avec les appareils photo. Selon le Professeur Harish Bhaskaran, qui a dirigé la recherche à l’Université d’Oxford, il faudra attendre au moins cinq ans  avant qu’apparaissent ces écrans et qu’ils soient utilisées à grande échelle.

La résolution des images produite par le dispositif créé par son équipe est parmie la plus élevée jamais atteinte. Aucune autre technologie se rapproche des 100 ou 200 nanomètres de résolution. Cet écran sera si mince qu’il pourra être enroulé à l’intérieur d’un stylo.

La clé pour de ce nouveau design est une couche très mince conçu à partir de ces matériaux; un alliage contenant du germanium, de l’antimoine et du tellureun métalloïde du groupe des chalcogènes. Pour finaliser le tout, l‘équipe du Professeur Bhaskaran a utilisé un matériau transparent qui conduit l’électricité, produisant un film constitués de trois couches pas plus épais que 0,0002 mm.

Ces écrans ultra plats sont destinés a remplacer dans le futur nos écrans LCD qui ne peuvent être pour le moment plus minces que les meilleurs écrans LCD sur le marché.