Hasselblad H5D – 50C

Ce boîtier moyen format très haut de gamme n’est pas nouveau, mais cette belle bête est tellement exceptionnelle que Le Blog Photo, se devait d’en parler. Voici le Hasselblad H5D-50C, le premier MY fabriqué par la marque mythique doté d’un capteur CMOS.

Hasselblad a commencé expédier sa caméra H5D – 50 ° depuis le mois de mars dernier. Ce MY est présenté comme le premier appareil moyen format à utiliser la technologie des capteurs CMOS. Mettant en vedette un capteur CMOS de 50 Mp; presque deux fois la taille physique d’un film 35mm. Ce capteur de reflex numérique, a une plage de sensibilité atteignant jusqu’à 6 400 ISO, un mode rafale de 1, 5 images/s et un temps d’exposition maximal de 12 minutes.

Ove Bengtson, chef de produit chez Hasselblad nous dit: « comme avec toutes nos caméras, le H5D – 50C a été développé avec un seul objectif en tête produire tout simplement la meilleure qualité d’image possible. Cela représente un grand bond en avant quant au développement de capteur CMOS haut de gamme. Les photographes utilisant le format moyen seront désormait en mesure d’obtenir une qualité d’image inégalée, indépendamment des conditions d’éclairage. Les performance ISO sont exceptionnelles. »

Ergonomie

Le design de cet appareil est clairement européen plutôt que japonais, en ce sens que le maniement de base et les contrôles sont très ergonomiques et la disposition des boutons ne ressemble en rien à ce qui ce fait chez Nikon ou Canon; il y a un fort sentiment d’une recherche esthétique dans chaque ligne et courbe du corps de la caméra. En d’autres termes, il y a une élégance qui ne se voit pas souvent chez les caméras d’origine japonaises. Hasselblad a résisté à la mode du boîtier entièrement noir en adoptant un cadre de couleur beige qui est très réussit et qui exprime un goût pour l’esthétisme. Puisque pour certains acheteurs d’un Hasselblad ce sera aussi une façon de démontrer leur aisance financière, il est indéniable que Hasselblad l’a compris et à tout fait pour que ce boîtier soit beau et luxueux .

Le corps de H5D, comme celui de ses prédécesseurs, est complètement modulaire. Cela signifie que non seulement le dos et la lentille sont interchangeables, mais également le viseur. L’écran de visualisation est également remplaçable par l’utilisateur. Ce niveau de modularité permet à la caméra de se conformer à un large éventail de tâches, mais c’est avant tout un appareil de studio.


Test et commentaires

Nous voilà arrivé au plus important, c’est-à-dire la qualité de l’image. Sur ce point je serai bref, quand un appareil est vendu presque 30 000$, ce serait un crime si les résultats étaient médiocres. Alors la réponse est bien sûr que les photos produites par cet appareil sont exceptionnelles. Rien de comparable n’existe sur le marché actuellement. Pas même les meilleurs boîtiers Nikon ou Canon ne peuvent rivaliser avec cette caméra. Il y a bien le Pentax 645z qui fait un excellent boulot, pour beaucoup moins cher, mais nous parlons ici d’un appareil d’entré de gamme alors que le 50C est un bijou haut de gamme. Il est juste malheureux de savoir que bien peu de gens pourront s’offrir un tel boîtier, mais les choses étant ce qu’elles sont, si vous pouvez vous offrir une telle merveille, alors courrez vite vous en procurez un, je peux vous assurez que vous ne serez pas déçu !

Spécifications techniques

Capteur CMOS de 50 Mpixel CMOS
Excellentes performances en haut ISO
Plage dynamique élevée
Vitesses d’obturation plus jusqu’à 12 minutes.
Mode rafale de 1,5 images par seconde.
LiveView supérieure.
Vrai système autofocus avec blocage de la position
Options pour travailler avec des lentilles tilt-shift.

GPS intégré

Prix : 27 500$