Les photos fascinantes de la ville de New-York déserte

Empty New York, c. 1964 Vintage gelatin silver print 5 7/8 x 7 1/4 inches (paper)

En 1964, le photographe Duane Michals trouva par hasard un livre de photos qui contenait le travail du photographe Français Eugene Atget. Ces photographies datant du XIXe siècle donna l’idée à Michals de tenter de photographier la ville de NewYork, mais sans ses habitants.

Ainsi est le projet « NewYork déserte », une série de photographies montrant les rues de la grosse pomme complètement vide  Cette série fut exposée pour la première fois à la galerie DC Moore à New York en avril et mai 2014.

Les photographies issues de ce projet étrange et fascinant, ont toutes été prises tôt le dimanche matin en 1964. À l’époque, la ville qui ne dort jamais, été souvent déserte, alors que cette journée de la semaine était considérée par les habitants de États-Unis, comme une journée de repos et de prière.

Sans post-traitement, ces images seraient impossibles à refaire aujourd’hui. En 2014, les magasins ne ferment presque jamais, les rues sont toujours bondées de gens et l’idée de prendre en photo un endroit comme la Station Penn ou le Square Washington Hotel vide de toute présence humaine ne traverserait l’esprit d’aucun photographe.

Mais en 1964, c’était possible et Michals utilisa son talent prodigieux de photographe pour immortaliser ces moments avec une simplicité déconcertante qui correspond à cet étrange manque d’activité.

Ce photographe à tellement marqué les esprits de certains artistes de l’image, qu’un documentaire est en préparation. Intitulé « Duane Michals, Wake up! », ce film fascinant réalisé par Camille Guichard nous permet de suivre ce photographe dans ses déplacements, à travers les États-Unis. Ce film nous présente l’oeuvre unique et original de Duane Michals, il nous permet de le suivre dans les principales villes qui ont inspirées son oeuvre, dont Pittsburgh : berceau de l’aciérie américaine,  mais surtout New-York, la ville qu’il aima le plus et qui fut pour lui une source d’inspiration unique qui contribua à faire connaitre son travail.

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 4 3/4 x 7 1/4 inches (image); 8 x 10 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 5/8 x 7 1/4 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 1/4 x 7 1/8 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 1/4 x 7 1/4 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 x 7 1/4 inches (image); 8 x 10 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 3/4 x 7 3/8 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 1/4 x 7 1/4 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 5 1/4 x 7 1/4 inches (paper)

Empty New York, c. 1964, Vintage gelatin silver print, 4 3/4 x 7 inches (image); 8 x 10 inches (paper)

Pour voir d’autres photographies de cette collection ou pour en savoir plus sur Duane Michals et son oeuvre, vous pouvez visiter le site de cet artiste méconnu en cliquant ici.

crédits photo:  Duane Michals