Fuji : un nouveau capteur hybride

Fujifilm a fait breveter une nouvelle technologie de capteurs X-Trans hybrides, cette nouvelle technologie intègre un système AF directement sur le capteur.

Cela signifie que des pixels sont utilisés pour la mise au point, mais afin que la qualité des images ne soient pas affectées, ces pixels sont aussi utilisées pour produire l’image.

Les caméras « mirrorless » à monture X sont dotés d’un autofocus très rapide. Le Fujifilm X-E2 et X-T1 sont les deux caméras les plus rapides sur le marché concernant la vitesse de leur AF, celui-ci se fait en moyenne en 0,08 de secondes.

Des pixels à double fonction

Cette nouvelle technologie consiste à utiliser des pixels dédiés à la détection de phase intégrés directement sur le capteur; un module AF externe devient donc inutile. Ces nouveaux types de capteurs seront en mesure de faire le focus encore plus rapidement.

Ce brevet de capteurs hybrides sont appelés « hybrides » parce qu’ils peuvent faire deux choses à la fois. Cette nouvelle technologie permettra aux pixels d’augmenter la vitesse de mise au point automatique et aussi de collecter la lumière qui formera l’image, mais le fait qu’ils peuvent transmettre la lumière ne signifie pas que ces pixels peuvent le faire avec une efficacité de 100 %. La description du brevet de Fuji démontre qu’ils ne seront pas exploiter comme des pixels réguliers; donc l’efficacité est inférieur à 100 %.

Vers une plus grande indépendance

Habituellement, Fuji reçoit ses capteurs de Sony. Cela pourrait signifier que la société est prête à faire ses propres capteurs et qu’elle cessera de s’approvisionner chez Sony afin de devenir plus indépendante face à la concurrence.

Ces capteurs hybrides seront probablement utilisés dans les futurs appareils « mirorless » de la marque dès 2015.