Plusieurs photographes attendaient avec impatience ce nouveau boîtier Sigma doté du fameux capteur Foveon. Voici une petite expérience qui n’a rien de scientifique qui démontre la supériorité du dp2 sur le D810 en terme de netteté des détails.

Voici deux images issues des appareils dp2 Quattro et Nikon D810. Ce sont des « crops » à 100% d’une photo prise dans les mêmes conditions d’éclairage. Elle a été prise à 100 ISO, f/8. Dans les deux cas ce sont des raw; développés dans le logiciel Sigma Photo pro pour le Sigma et dans Lightroom 5.6 pour le D810.

DP2 Quattro                         ISO 100                            D800E

Trois évidences ressortent de ce test maison

1) Le dp2 Quattro produit des images très nettes, un peu plus que celles du D800E.

2) Le D800E peut produire des artefacts du genre « moiré ». Noter le moiré dans la partie verte du logo « Samuel Smith ».

3) Les images du dp2 Quattro peuvent être très détaillées comme on le voit dans l’inscription « Pure Brewed », mais il est possible d’ajuster cette netteté que certains trouveront exagérée.

Conclusion

Le dp2 Quattro est un excellent appareil qui peut rivaliser même contre le légendaire Nikon D800E. Bien que cette petite expérience ne prouve pas la supériorité du Sigma sur le Nikon, elle démontre l’immense potentiel de ce compact hors-norme.

Tout n’est pas parfait bien sûr chez cet appareil; son mode rafale n’est pas aussi rapide que celui du D800E et bien d’autres caractéristiques techniques penchent en faveur du Nikon. En fait le but de ce test était surtout de démontrer l’excellente qualité d’image qu’un boîtier atypique vendu 3 fois moins cher peut produire.

Le D800E est un excellent reflex, mais il n’est pas le seul à produire des images ultra précises. Le dp2 Quattro se présente comme un sérieux concurrent face au D800E pour les photographes qui ne privilégient pas exclusivement les performance mécaniques d’un appareil photo, mais aussi le rendu final qu’aura une photo. C’est une excellente nouvelle pour les adeptes des appareils Sigma, la marque à réussi à faire évoluer son capteur Foveon en modifiant les différentes couches qui captent la lumière.

Cette nouvelle configuration repensée et les 39 millions de pixels semblent être la solution tant attendue des photographes qui ont toujours perçus chez les capteurs Foveon un petit supplément d’âme que l’on ne retrouve pas avec les capteurs CMOS habituels,

jupiter2000Boîtier
Plusieurs photographes attendaient avec impatience ce nouveau boîtier Sigma doté du fameux capteur Foveon. Voici une petite expérience qui n'a rien de scientifique qui démontre la supériorité du dp2 sur le D810 en terme de netteté des détails. Voici deux images issues des appareils dp2 Quattro et Nikon D810. Ce...