Le stockage des données numériques sur le web est-il fiable ?

Depuis la diffusion de photos compromettantes de vedettes internationales, certains utilisateurs se demandent si le stockage en ligne est sécuritaire. On peu en effet se demander si nos photos placées dans le « clound », sont réellement à l’abri de voleurs éventuels.

Selon Tanguy de Coatpont, directeur général de Kaspersky Lab France, le stockage en ligne n’est pas une solution fiable. Personne n’est véritablement à l’abri d’un vol à 100%. Il y aura toujours des « hackers » qui pourront trouver des failles dans un système, même le plus sécurisé.

Il est facile de comprendre que des données accessibles via un ordinateur branché sur internet sera toujours plus susceptible d’être attaqué que votre disque dur externe, qui lui peut être entreposé dans un endroit sécuritaire, parfaitement inaccessible, puisque non branché à l’internet.

Un mot de passe souvent trop simple

Un exemple qui compromet souvent la sécurité des données stockées en ligne, est l’utilisation d’un mot de passe trop simple. Si vous avez choisi un mot de passe comme « 1234567 », vous pouvez être certain, qu’un individu mal intentionné pourra l’identifier facilement. Les utilisateurs doivent réfléchir avant de créer leur mot de passe.

Choisir un mot de passe constitué d’une suite de caractères

Cela peut être contraignant mais c’est un moyen efficace de compliquer la vie aux pirates informatiques. Un bon mot de passe devrait toujours être constitué de lettres majuscules, de chiffres et de symboles, il devrait de plus être assez long pour ne pas être facile à deviner.

Par exemple, ce mot de passe: hgTfv6_xSS3?%rTr=)88kuHgtRRv sera très difficile à déchiffrer même si le pirate utilise un logiciel spécialement conçu pour trouver un MDP.

Un dossier zippé

Une autre protection supplémentaire serait de placer vos photos dans un dossier zippé qui lui aussi serait sécurisé par un MDP. Tous les logiciels de compressions de données permettent de créer un dossier protégé de cette façon.

Un dossier protégé par un mot de passe est une des solutions possibles

Si tous cela vous semble bien compliqué, il ne vous reste comme seule alternative que les bons vieux DD externes. Le stockage en ligne peut alors être utilisé uniquement comme moyen de dépannage.

Vous pouvez y placer vos photos en basse résolution afin de pouvoir les montrer à vos clients, sans devoir transporter avec vous votre DD externe ou une clé USB. Car rappelons que tous ces supports sont vulnérables. Vous pouvez perdre vos clés USB; un DD externe peut cesser de fonctionner du jour au lendemain et un DVD en vieillissant, se dégrade lentement.

Il à été prouvé que 10% des DVD deviennent inutilisable après 3 à 5 ans seulement. par conséquent si vous avez graver de précieuses photos sur un tel support, vous pourriez vous retrouver avec un DVD qui refusera tout simplement de fonctionner.

La copie sur plusieurs disques durs externes

La solution ultime est l’enregistrement sur plusieurs supports à la fois. En informatique nous parlons de RAID; mais sans rentrer dans des détails techniques, il vous suffit de faire plusieurs copies de vos photos, sur plusieurs disques durs, si vous tenez absolument à ne jamais rien perdre de vos longues heures de post-traitement de vos fichiers raw.

Un disque dur externe; la solution idéale

L’idéal pour un amateur est d’utiliser 3 DD. Pour un professionnel, 5 DD externes sera un bon choix. Et pour les maniaques de la sécurité, qui désirent protéger leurs oeuvres photographiques à tout prix, vous pouvez louer un coffret de sécurité dans une banque et y placer un DD que vous mettrez à jour une fois par semaine par exemple.

Cette solution est sûre et efficace; beaucoup plus que le stockage en ligne !

5 commentaires

  1. Le cryptage avant l’envoi est très sécurisant pour les données critiques, car contrairement au cryptage sur le serveur, seul l’utilisateur a la clé !
    Le service de stockage en ligne hébergé en France http://www.dotspirit.com permet également cette fonctionnalité de façon automatisée.

  2. Le cryptage avant l’envoi est en effet très sécurisant pour les données critiques, car contrairement au cryptage sur le serveur, seul l’utilisateur a la clé ! Le service de stockage en ligne hébergé en France http://www.dotspirit.com permet également cette fonctionnalité de façon automatisée.

  3. Bien sûr que la sécurisation à 100% n’existe pas… Mais sur le principe, multiplier les DD externes ne présente pas non plus une sécurisation totale : on n’est pas à l’abri d’un crash de disques, ou d’aléas liés aux cambriolages ou a des risques divers (on parle souvent d’inondation ou d’incendie par exemple). Et sincèrement, qui va aller mettre un DD de photos de famille dans un coffre ?

    Le cloud présente des risques, soit. Mais si on y regarde de plus près, qui subit les attaques des hackers ? Les grands noms du cloud, des télécoms et des réseaux sociaux (Apple, Orange, Snapchat…) etc.
    Donc, une des techniques toute simple pour sécuriser un peu plus ses données consiste à les confiées à des acteurs moins en vue et tout aussi efficaces dans le domaine du stockage et de privilégier les solutions de partage privatif (comme Joomeo.com) à celles qui proposent du partage massif.

    1. Tu as raison et c’est la raison pour laquelle certains professionnels louent des coffrets de sécurité afin d’avoir une copie de leur photos dans un autre lieu que leur résidence. De plus ces coffrets sont souvent à l’épreuve du feu.