Les reflex en perte de vitesse devant les « mirrorless »

Les grands de l’industrie de l’image vivent une période difficile. La vente des appareils photo reflex a chuté de plus de 50% en cinq ans. Le monde de la photo vit une période sombre dont le coupable serait le smartphone.

Peu importe la marque; les Nikon , Canon , Sony ou Olympus font face à un adversaire de taille ; celui des smartphones qui n’ont cessé de progresser qualitativement. Ceux-xi intègrent dorénavant des fonctions photo qui doucement se rapprochent des « vrais appareils ». Bien sûr, pour le professionnel, la différence entre les photos produites par un reflex et un smartphone ne se comparent pas; le reflex haut de gamme est loin devant. Mais pour le consommateur lambda, même si ses images faites avec son smartphone ne rivalisent pas avec celles des boîtiers professionnels; pour plusieurs, c’est largement suffisant.

De plus, les smartphones permettent de produire des photos qui peuvent se comparer à celles de plusieurs appareils compacts. Il est donc difficile de lutter pour les grand de l’industrie même si leurs compacts sont dotés d’un tas de fonctionnalités innovantes. Les smartphones sont vendus très souvent avec des fonctionnalité équivalentes; dont le GPS, le WIFI ou des capteurs dotée de plusieurs dizaines de mégapixels. Le smartphone d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec l’appareil d’il y a 5 ou 7 ans.

Des ventes qui plafonnent

Plusieurs analystes de la scène de l’imagerie mondiale, ont révelé que les ventes des appareils photo produits par Canon, Nikon, Sony, Fujifilm, Panasonic, Olympus et Casio, plafonneront à 48 millions d’exemplaires entre avril 2014 et mars 2015, une baisse sans précédent.

La solution à ce déclin annoncé; délaisser les reflex au profit des appareils sans miroir qui ont le vent en poupe auprès des amateurs. Tous les grands de l’industrie ont pris la même vois; celles des hybrides, qui sont à la fois plus compacts, plus légers et qui permettent de produire d’excellentes photos malgré tout.

Par exemple Sony, troisième grand derrière Canon et Nikon, est très actif sur le marché des smartphones, il est de plus le fournisseur mondiale en capteurs CMOS pour caméras et smartphones des autres marques. Lui aussi aussi a décidé de se tourner vers les hybrides sans miroir avec un succès qui commence à faire sourciller les grands comme Canon et Nikon. Cerdrniers ont tenté une incursions dans cette gamme, mais étant spécialisé dans les reflex, ils ne semblent pas posséder le savoir-faire de Sony. Leurs appareils « mirrorless » n »ont pas connus un très grand succès.

Le marché à changé

Canon reconnaît du bout des lèvres que le marché a changé, la vente des reflex n’est plus ce qu’elle était, tant dans les pays riches que dans les nations émergentes ». Canon a reconnu dernièrement que le potentiel de vente des reflex est mangé par les smartphones mais qu’il y progression au niveau des apn sans miroir, mais aussi pour les compacts intégrant des fonctionnalités que les mobiles ne possèdent pas encore.

Le marché des appareils photo est en pleine mutation et rien ne semble vouloir arrêter la progression des « sans miroir ». Sony l’a compris. Quant aux deux grands; Canon,et Nikon, ils sont encore portés par le prestige qui entoure ces deux noms de l’imagerie numérique mondiale, mais pour encore combien de temps ?