Selon « Nikon Rumors », Nikon a finalement envoyé des invitations à certains journalistes de la scène de l’imagerie afin qu’ils assistent le 12 septembre à la présentation du très attendu Nikon D750.

Ce sera donc le 12 septembre à 10:30 (heure de Bangkok), que le voile sera levé sur ce boîtier, qui selon les toutes dernières rumeurs, serait doté d’un capteur de 24.3 mégapixels, d’un processeur EXPEED 4, d’un AF à 51 point, d’un mode rafale de 7 images secondes environ, d’un système de mesure d’exposition RGB à 91 000 pixels (le même qui est utilisé dans le D810), d’un écran inclinable et serait compatible avec les cartes mémoire XQD.

L’arrière du Nikon D750 avec son écran orientable

Le prix annoncé sera de 2500 $ – 1900 euros.

Compatibilité avec les cartes XQD

Ce qui est intéressant en outre avec ce nouveau boîtier est sa compatibilité avec les cartes XQD. Longtemps les cartes Compact Flash furent les préférées des experts. Elles étaient les seules à offrir une vitesse en écrire suffisamment élevée pour répondre aux besoins des photographes professionnels.

Mais une nouvelle sorte de carte SD, les XQD, a été créée. Ces dernières établissaient un nouveau record avec une vitesse en écriture de 125 Mo/secondes. Du jamais vu pour ce type de cartes. Les dernières versions, appelée « Série S » grimpent jusqu’à 168 Mo/s., ce qui est nettement plus rapide que les bonnes vieilles cartes CF. qui ne dépassent pas 166 Mo/secondes. Les dernières XQD seraient donc en pratique environ 25 à 30 % plus rapide que les plus rapides CF.

Une carte XQD Série S de 32 Go

Mais le plus surprenant ce sont les XQD 2.0, qui elles permettent des vitesses de 250 Mo/seconde. Un record qui condamne les CF à disparaître probablement à moyen terme. Mais ce n’est pas tout, ces nouvelles cartes version 2.0, pourraient théoriquement porter leur débit à 1000 Mo/seconde et voir leur capacité de stockage passée à 1 To.

Ce qui ouvre la voie à la création d’appareils pouvant filmer en 4 K sans problème de ralentissement, ou sans qu’il soit nécessaire que l’appareil soit doté d’un énorme « buffer », comme c’est le cas des reflex professionnels qui se sature souvent trop rapidement. Si le Nikon D750 est réellement compatible avec ces nouvelles cartes, son mode rafale sera l’un des plus rapides sur marché des reflex et ne serait pas ralenti par un « buffer » saturé après seulement quelques dizaines de raw (souvent une cinquantaine pour les meilleurs appareils).

Ces nouvelles cartes ont été développées par SanDisk , Sony et Nikon; il est donc logique que ce nouveau reflex soit compatible avec ces cartes haute performance.

jupiter2000Rumeurs
Selon 'Nikon Rumors', Nikon a finalement envoyé des invitations à certains journalistes de la scène de l'imagerie afin qu'ils assistent le 12 septembre à la présentation du très attendu Nikon D750.Ce sera donc le 12 septembre à 10:30 (heure de Bangkok), que le voile sera levé sur ce boîtier,...