Fujifilm X100T : la troisième génération

FUJIFILM Corporation annonce le lancement de la nouvelle caméra numérique compact FUJIFILM X100T. Équipé du premier viseur télémétrique électronique intelligent, d’un capteur X-Trans CMOS II de taille APS-C, d’un moteur de traitement d’image EXR grande vitesse et d’un objectif Fujinon 23mm f/2, le X100T offre une qualité d’image inégalée grâce à la technologie de reproduction des couleurs avancée et au mode de simulation de « films classiques Chrome » .

En mars 2011, Fujifilm sortait le X100, un appareil photo compact « premium ». En février 2012, la deuxième génération; le X100S prenant la place de son prédécesseur, les deux versions étaient dotées d’un capteur, X-Trans et d’un viseur hybride avancé. Le X100T marque l’ultime évolution de la série des X100, répondant aux exigences toujours croissantes des photographes, y compris concernant la qualité d’image, du viseur et de l’opérabilité. Le X100T est disponible en versions noir et argent et comprend trois principaux changements :

Viseur hybride télémétrique électronique

Le viseur optique de la X100T peut afficher simultanément l’image de la scène photographiée et la zone de mise au point. Les utilisateurs doivent simplement tourner la bague de focalisation de la caméra pour avoir une vue de style télémétrique. En outre, des modes de mise au point numériques peuvent être sélectionnés et l’agrandissement de la zone ciblée peut être modifié.

Avec ce nouveau viseur optique, la correction du parallaxe en temps réel a également été ajoutée afin d’assurer un encadrement plus précis. L’erreur de parallaxe, qui survient au cours de la prise de vue rapprochée, est corrigé automatiquement en temps réel, les utilisateurs n’ont donc plus à recadrer après la mise au point.

En outre, le décalage de l’affichage dans le temps, le contrôle de la luminosité automatique et le Live View sont des paramètres qui ont été ajoutés au viseur électronique, offrant une expérience photographique plus confortable.

Opérabilité accrue

Jusqu’à présent, le réglage de l’ouverture par 1/3 devait être fait en utilisant le levier de commande. Maintenant, tout ce fait via la bague d’ouverture. En outre, le levier de commande a été remplacé par une molette, et par l’ajout d’un contrôleur à quatre voies; L’exploitabilité a été considérablement améliorée; ainsi Le X100T est équipé de sept boutons Fn, chacun étant personnalisable, tandis que l’écran LCD arrière de 3 pouces de 1 040 000 points a été également amélioré.

Nouveau mode de simulation de films classiques

Les modes de simulation de films uniques à Fujifilm imitent le rendus des films argentiques permettant aux utilisateurs de reproduire les tons chauds, un ciel bleu lumineux et une riche verdure. Cette fonction délivre des tons et des couleurs plus profondes et esthétiquement plus belles.

Accessoires


Parmi les accessoires en option disponibles avec X100T; le MHG – X100 – une poignée accessoire dotée d’une découpe à sa base permet un accès à la batterie. Elle est également compatible avec la X100S.

Spécifications techniques

  • Capteur CMOS APS-C X-trans II de 16.3 mégapixels
  • Processeur d »image EXR
  • Lentille de 23mm (35mm équivalent) f/2 composée de 8 éléments en 6 groupes
  • 9 lamelles sont utilisés, permettant des bokehs circulaires
  • Filtre ND intégré
  • AF environ de 0,08 seconde
  • Mode rafale de 6 images par seconde (25 images en continu)
  • Fonctions macro possible jusqu’à 10 cm
  • Viseur hybride avec télémètre électronique
  • Mise au point manuelle possible
  • Mode d’exposition multiple
  • Intervallomètre de 1 seconde à 24 heures, jusqu’à 999 images
  • Fonction « Focus Peaking » et « Digital Image » intégré au viseur
  • Couverture du viseur augmentée de 90 % à 92 %
  • Correction du parallaxe en temps réel
  • Visibilité améliorée selon la variabilité des conditions lumineuses
  • Live View avec fonction « Preview Pic. Effet » qui recrée les effets du mode de simulation de films
  • Image dans le viseur plus précise en conditions de faible éclairage
  • Le décalage dans le temps de l’image dans le viseur a été sensiblement réduit
  • Le réglage de l’ouverture peut être fait à l’aide de la bague d’ouverture
  • Le compensateur d’exposition a été amélioré
  • Le X100T est équipé de sept boutons Fn, chacun étant personnalisable
  • Une personnalisation supplémentaire est offerte via le bouton Q sur l’arrière de la caméra
  • Boîtier en alliage de magnésium moulé
  • L’extérieur est garnie de cuir synthétique antidérapant
  • Rainurés ajoutées à la bague de diaphragme pour une meilleure adhérence
  • Écran LCD de 3 pouces de 1 040 000 points améliorant considérablement la visibilité
  • Obturateur électronique silencieux jusqu’à 1/32000 seconde
  • Vidéo full HD 1080p à 60 images par seconde
  • Les modes de simulation de film peuvent être utilisés en vidéos afin d’ajouter des effets créatifs
  • Exposition manuelle réglable pendant le tournage vidéo, débit de 36 Mbps
  • AF hybride Intelligent, qui bascule entre la détection de phase la détection de contraste
  • L’application gratuite « FUJIFILM caméra Remote », permet de piloter le X100T depuis un appareil mobile
  • WIFI intégré
  • Flash intégré
  • L’obturateur est certifié pour 100 000 prises
  • Fonction d’économie d’énergie actif lorsque que le viseur optique est utilisé
  • Recharge depuis votre PC via le câble USB
  • Batterie Lithium-Ion (400 photos environ)
  • Poids 440g

Premières Impressions

Dans l’ensemble, le X100T peut être considéré comme une évolution plutôt qu’une révolution, mais cela ne signifie pas que l’appareil soit dépourvu d’intérêt. Fujifilm semble avoir porté son attention sur tous les aspects et caractéristiques de la caméra ainsi que sur son fonctionnement. Ainsi, alors que ses images sont susceptibles d’être largement similaires à celles de la X100S, l’opérabilité générale der l’appareil a été améliorée.

Lors de son lancement à la Photokina 2010, le X100 a été l’un des premiers compacts à intégrer un capteur APS-C. Sigma avec sa série DP et Leica avec son X1, étaient aussi dans cette catégorie, mais c’est le X100 qui a été le premier à connaître un véritable succès. Depuis, nous avons vu Sony doté le RX1 d’un grand capteur, ainsi que certaines versions d’appareils proposés par de Ricoh et Nikon, mais très peu ont connus la popularité du X100 de Fujifilm.

Alors que les « sans miroir » ont vu leur vente progresser, ce créneau n’a pas suivi le rythme de celui des reflex quant au nombre de mégapixels qui compose leur capteurs. Dans ce contexte, la résolution du X100T semble raisonnable, et la conception unique du X-Trans est une qualité à ne pas négligée. Toutefois, 33 mois après la première apparition du capteur de 16 mégapixels, il est un peu regrettable que le X100T ne comble pas cette différence; surtout que plusieurs photographes ont adoptés comme norme minimale les capteurs de 20 mégapixels et plus.

Également, Fujifilm n’a pas trouvé un moyen d’obtenir une meilleure qualité vidéo; lorsqu’il s’agit d’images fixes le capteur donne d’excellents résultats, mais les quelques vidéos que nous avons vu jusqu’à présent sont extrêmement riches en artefacts colorés désagréables.

Cependant, le X100T en a beaucoup à offrir: une opérabilité plus raffinées, le Wi-Fi intégré et un mode télémétrique intelligent faisant de ce viseur optique l’un des plus perfectionné. Ces caractéristiques à elles seules ne justifient probablement pas l’achat du X100T, surtout que Fujifilm n’a pas abordé l’aspect le plus frustrant présent sur les autres modèles: la batterie relativement faible en autonomie et la mauvaise indication du niveau de charge.

Nous sommes impatient de voir ce que les versions « utilisables » dotées du firmware officiel produiront quand elles seront disponibles en novembre.

Vidéo promotionnelle

Prix et disponibilité

Le Fujifilm X100T sera disponible en noir et argenté dès novembre 2014 pour 1300 $ – £999.99.