Le mode « Classic Chrome » du Fuji X100t

Parmi les nouveautés dont est dotées le Fujifilm X100T nouvellement annoncé, il y a la fonctionnalité appelée « Classic Chrome ». Ce mode de simulation n’est pas une nouveauté puisqu’il existe déjà sur le Fuji X30, toutefois cette fonction semble être très populaire auprès de plusieurs photographes.

C’est un mode qui plaira à plusieurs photographes adeptes des appareils Fuji pour une bonne raison; elle permet d’ajouter un élément créatif qui fait défaut sur la plupart des appareils numériques. La simulation « Classic Chrome » permet en effet de produire un rendu moins numérique, plus proche des films argentiques.

Un mode basé sur une expérience de plus de 80 ans

Fuji a fabriqué des films argentiques pendant près de 80 ans. il utilise donc ses connaissances acquises pendant ces années afin de créer des simulations de films très convaincants; dont par exemple le rendu des films Velvia qui a une palette de couleurs très reconnaissable par les photographes de l’époque argentique, qui est le résultat d’un procédé de fabrication très spécifique développé par Fuji il y plusieurs décennies..

Un exemple d’un rendu Provia

Pour arriver à produire des rendus convaincants, Fuji à créer des algorithme de « reproduction » de films dans son appareil X100T. Ce savant dosage entre un savoir-faire venant du passé et une reproduction numérique, permet d’obtenir au final des photos dont la caractéristique essentielle est de ne pas avoir ce rendu « artificiel », trop numérique ou trop « machine ». Plusieurs photographes professionnels , n’aiment pas les photos produites par les appareils photo modernes. Fuji à su répondre à une demande venant de ces photographes qui aiment avoir des images plus « organiques ».

Certains tentent dans Lightroom de créer des « presets » pour reproduire ces rendus moins numériques à leurs photos, en ajoutant par exemple un peu de grain. Ces presets sont de bons outils, toutefois le X100t peut faire aussi bien sans devoir passer par l’étape du post-traitement.

Un besoin venant surtout des photographes de l’époque argentique

Fuji en proposant un mode de simulation efficace, vient combler un besoin qui n’est peut-être pas une exigence venant de tous les photographes, mais qui répond à une demande bien réelle; venant surtout des photographes professionnels qui désirent obtenir des photos plus « authentiques » visuellement.

Pour les plus jeunes qui n’ont pas connu l’époque des films argentiques, ce mode sera perçu comme une curiosité; mais pour les plus vieux, ce sera l’occasion de renouer avec des films qui furent des « vedettes » de cette époque révolue.