test : Le g3

Lancé à l’été 2014, le G3 de LG est une mise à jour pour le G2. Il possède le même capteur de 13 millions de pixels que son prédécesseur et il est maintenant doté d’une stabilisation d’image optique.

Malheureusement pour les photographes à la recherche d’un appareil photo compact, les fonctions « appareil photo » ont été simplifiées par rapport à son prédécesseur. Une des spécifications intéressantes toutefois est la mise au point laser automatique très utile surtout en faible luminosité. La caméra frontale est doté d’un capteur CMOS de 2,1 millions de pixels pouvant filmer en HD à 1080p. La caméra arrière peut filmer également en Full HD à 1080p et en 4K. L’appareil est également équipé d’un flash LED.

Une fois que vous avez démarrez l’application photo, il y a une quantité minimale de paramètres que vous pouvez modifier, ce qui fait du G3 un appareil facile à utiliser mais très limité. Pour un photographe, c’est un peu décevant; ceux qui sont attirés par la partie « appareil photo » de ce smartphone, ne pourront pas jouir des même possibilités que les appareils orientés et conçus pour la photo.

Un point positif cependant; une fois que vous avez pris une photo, le téléphone est prêt à photographier instantanément; vous pouvez sélectionner la fonction bluetooth pour l’envoyer vers un autre appareil compatible. Les photos que vous avez prises apparaissent au bas de l’écran, vous pouvez les faire défiler et agrandir celle que vous voulez éditer ou envoyer par internet.

Concernant l’édition, la seule chose que vous pouvez faire avec l’application de base est de recadrer votre image, mais ce n’est pas trop décevant sachant que le système d’exploitation Android permet l’utilisation de centaines d’applications différentes que vous pouvez installer facilement.

Qualité des photos

Les images produites par le G3 sont de bonne qualité; les couleurs sont lumineuses et « punchées », avec une belle qualité de vibrance sans être trop saturées.

Les détails sont bien préservés; le lissage n’est pas trop destructeur en bas ISO. À des sensibilités ISO élevées c’est une autre affaire, le lissage fait son oeuvre et il est bien visible lors de l’examen des images à 100 %.

La mise au point quant à elle est assez rapide, lorsque vous filmez en basse lumière, l’autofocus du faisceau laser entre en jeu. Sur un sujet de grande taille, comme un arbre ou une personne, l’AF laser est très performant, toutefois sur de petits sujets, l’appareil peut décider de faire la mise au point sur un objet se trouvant derrière votre sujet principal et il n’y a aucun moyen d’activer la macro mise au point pour corriger cette erreur. Quant à la balance des blancs automatique, elle s’en sort assez bien pour produire des couleurs exactes la plupart du temps.

Conclusion

Le G3 présente des prestations décentes pour un smartphone, mais ce n’est certainement pas le meilleur sur le marché. Le lissage est assez destructeur et il intervient trop tôt; dépassé 800 ISO aucun photographe expérimenté n’acceptera d’utiliser les images produites par cet appareil. Si vous cherchez un smartphone qui pourrait remplacer une caméra compacte, vous serez déçu. Même constat pour ceux qui veulent modifier les paramètres photo internes. De plus la disposition des boutons du G3 est assez étrange, ce qui signifie par exemple que vous devrez placer votre main dans une position assez bizarre afin d’appuyer sur le déclencheur dédié.

En résumé, ce smartphone n’est pas vraiment fait pour les photographes qui recherchent un appareil portable pouvant remplacer un compact; Sony et Samsung font mieux.

Prix: 450 $ / 350 euros