De faux Nikon D800E en circulation

Nikon Europe a publié un avis concernant de faux Nikon D800E qui seraient vendus frauduleusement dans certaines boutiques photo « peu recommandables ».

Après l’annonce de la sortie du Nikon D810, les appareils D800/E ont vu leur prix chuté de façon significative. Si vous achetez une caméra D800E d’occasion, veillez vérifier le modèle attentivement; ne faites pas confiance aux repères extérieurs.

Voici cet avis publié par Nikon :

« Nous confirmons que certains de nos ateliers de réparation ont reçu des appareils reflex Nikon D800E frauduleusement modifiés, dont le boîtier avaient été remplacé par celui d’un D800E. Ces produits sont en circulation via des sites d’enchères sur internet et même dans certaines boutiques photo non autorisée à vendre nos produits. Comme la garantie Nikon ne s’applique pas aux produits modifiés, Nikon n’inspectera pas ou ne réparera pas ces faux appareils photos D800E. De plus, Nikon ne peut être tenu responsable en aucune manière si un client achète l’un de ces appareils modifiés. Veuillez vous assurer de l’authenticité d’une caméra avant son achat. »

Comment identifier ces fausses caméras

Pour savoir si votre appareil D800E est authentique, vous devez prendre une photo. Lorsque l’option d’affichage « aperçu » est activée en mode lecture plein écran, le nom de l’appareil photo utilisé s’affichera dans le coin supérieur droit.

Si les mots « NIKON D800E » s’affichent, votre appareil photo est un authentique D800E. Si d’autres mots s’affichent, votre appareil photo est un D800E modifié. Consultez le manuel de l’utilisateur de votre appareil afin de savoir comment activation l’affichage de l’aperçu.