Une vidéo déjantée réalisée avec 16 reflex numériques et beaucoup d’humour

Le photographe et réalisateur Naren Wilks a créé cette vidéo hallucinante en plaçant 16 reflex numériques à l’intérieur d’une pièce circulaire « green screen ». Lorsque les vidéos produites par ces caméras sont combinées et synchronisées, on obtient une « symétrie kaléidoscopique ». Ce clip a été créé pour illustré la chanson “Fear & Delight” de l’album « Puppet Loosely Strung » du groupe The Correspondents.

En vidéo, cette technique d’incrustation « green screen », peut être faite en direct ou au moment de la post-production. Les parties vertes de l’image sont utilisées pour créer un signal de découpe, c’est-à-dire que le vert a une valeur de 1, alors que les autres couleurs ont une valeur de 0.

Ces valeurs n’étant pas absolues, elles peuvent variées et être comprises entre 1 et 0, permettant d’avoir une échelle de découpe graduée indiquant à quel taux le signal de remplissage sera incrusté. Cette variabilité numérique permet de récupérer les ombres et d’obtenir au final un effet très réaliste.

Voici la vidéo du groupe The Correspondents, utilisant cette technique :

Les coulisses de la production :

Cinq personnes ont participé à la production du vidéoclip. Voici une vidéo montrant la technique utilisée par le réalisateur :