Le règne de la rumeur

p135252

Il ne faut pas croire tout ce qu’on dit; un adage bien connu de tous. Toutefois sur internet il serait plus exacte de dire; il ne faut pas croire tout ce qu’on lit. Cette tendance à mettre en ligne des rumeurs semble progresser et les blogs n’y échappent pas.

Un lecteur de mon blog m’a justement fait remarqué aujourd’hui que la rumeur selon laquelle le Nikon D7200 serait dévoilé au CP+, qui c’est terminé le 15 février, n’a pas eu lieu. Comme plusieurs blogueurs je puise mes sources pour rédiger mes articles via d’autres sites notamment 43Rumors, pour ne nommer que celui-là, ou en faisant mes propres recherches et analyses. Cette tendance à utiliser des rumeurs permet d’attirer l’attention des lecteurs. Mais c’est un truc à double tranchant.

Selon M. Silverman du Tow Center for Digital Journalism de l’université Columbia :

Les informations fausses sont souvent plus accrocheuses et plus intéressantes que les vraies, et se répandent donc encore plus. De nombreux sites ne vérifient pas ou très peu les informations qu’ils répandent. À la place, ils relient leur article à un autre média qui lui-même cite d’autres médias.

Même si la plupart des informations fausses sont répandues par les «nouveaux médias» ou les tabloïds, les médias traditionnels et de qualité laissent la rumeur se répandre. Quand une information fausse se propage sur les sites internet, il faut que la presse s’y intéresse, la signale à ses lecteurs mais fasse également la part de ce que nous savons et de ce que nous ne savons pas .

Après avoir été témoin de plusieurs rumeurs qui ce sont avérées fausses, je vais dorénavant faire plus attention avant de propager des informations; c’est une tactique qui selon moi n’est pas gagnante à long terme.

[via]