Les ventes des reflex continuent de baisser selon la CIPA

p1

La CIPA a publié ses données concernant les ventes des appareils photo numériques pour 2014; ces chiffres révèlent que les gens achètent moins de produits d’imagerie numériques, notamment de reflex.

Une industrie en crise ?

La CIPA à dévoilé ses rapports pour l’année 2014; ils démontrent une baisse importante des ventes des appareils photo à objectif interchangeable, y compris les reflex numériques et les « mirrorless ». Plus 10,5 millions de reflex ont été vendues en 2014, soit une baisse de 23,7 % par rapport à 2013. Le plongeon est attribué à une ralentissement du marché européen, où les ventes ont chuté de 37%.

Les « mirroirless » progresses

La chute aurait été plus grande si ce n’était pas des appareils « mirrorless »; en effet plus de 3,2 millions d’unités ont été vendues l’an dernier, soit une baisse de seulement 0,5 % par rapport à 2013. Toutefois, en Europe et en Amérique les ventes de ces appareils ont augmenté de 7,9 % et 18,5% respectivement.

Le ventes des appareil photo compacts n’échappent pas à cette tendance. Le nombre totale de compacts vendus est plus grand que celui des appareils photo à objectifs interchangeables, mais il a régressé de 35,3 % par rapport à 2013. Selon la CIPA 29,5 millions de compacts ont été vendus en 2014, alors que 45,7 millions d’unités ont avaient été vendus en 2013.

Une tendance pour 2015

La CIPA n’a pas dévoilé ses prévisions pour 2015, toutefois il est clair que le marché de l’imagerie numérique est instable. Certaines tendances se confirment, notamment la vente des « sans miroir » qui pourrait continuer à croître en Amérique et en Europe en 2015. Canon a récemment lancé l’EOS M3 uniquement sur les marchés européen et asiatiques. Après avoir vu le rapport de la CIPA pour 2014, l’entreprise nipponne réexaminerait sa stratégie afin que ses appareils « mirrorless » soient également offerts en Amérique.

[via]

2 commentaires

  1. Les réflex restent pour ceux qui veulent faire des photos et pour les pros ..Le grand public fait des photos avec un smartphone, ou un bridge et pour imprimer des photos en 10*15 ou sur un écran de tablette la qualité est largement suffisante.C’est la raison de cette baisse . Il faut reconnaitre que les photos faites avec ces produits n’ont plus beaucoup de défaut …Avec mon Lumia 930 j’ai des diaporamas automatiques avec les photos faites le méme jour .Le moindre téléphone permet de faire des photos et tout le monde a un téléphone sur lui .
    Bref , c’est le modernisme et il est loin le temps ou on développait ses film ilford et on on utilisait le densitomètre pour sélectionner le papier et le rendu de chaque photo ..ça c’était faire de la photo ..aujourd’hui les émotions passent un peu moins au travers des photos et pour la photographe qui a connu le film et la chambre noire il n’y aura jamais rien de mieux .. C’est un peu comme le vinyle que nos enfants critiquaient …et qu’ils achetent en masse aujourd’hui …..Enfin c’est mon avis

    1. Je partage votre avis. Je me souviens que j’avais du plaisir dans ma chambre noire à mes débuts en photo. Voir apparaître une image était magique. Nous sommes maintenant à l’air de l’instantané et des pixels.