Des photos marquantes de l’Histoire recrées en miniatures

En 2012, en attente d’un nouveau contrat, les photographes Suisse, Jojakim Cortis et Adrian Sonderegger décident de s’amuser un peu en recréant la photo Rhein II de Andreas Gursky entièrement conçue dans leur studio. Selon Cortis, ce projet a commencé comme une blague, car ils avaient beaucoup de temps libre. Ils sont donc décidé d’essayer de recréer d’autres images marquantes de l’Histoire contemporaine.

Cette blague est rapidement devenue un ambitieux projet; Cortis et Sonderegger recréent de célèbres instantanés en construisant des décors en miniature à l’aide de morceaux de papier, de ciment et de modèles réduits.

Le duo ne sélectionnent que les images qui correspondent à leur projet de reproduire des images marquantes et connues de tous, et autant que possible, ces deux photographes, ne reproduisent pas des photos sur lesquelles apparaissent des êtres humains afin d’éviter d’avoir à utiliser des figurines rarement convaincantes; en effet leur but est de récréer une image parfaite, sans qu’il soit possible de la distinguer de l’originale.

p21La cour du dumaine du Gras, Joseph Nicéphore Niépce, 1826

Un grand nombre de leurs reproductions exigent souvent plusieurs semaines de recherches afin de trouver les bons accessoires et matériaux qu’ils utiliseront.

p10Les frères Wright, John Thomas Daniels, 1903

p8208-N-43888, Charles Levy, 1945

p7AS11-40-5878, Edwin Aldrin, 1969

p1-1Place Tian’ anmen 1989

p6Rhein II, Andreas Gursky, 1999

p3The Hindenburg Disaster, Sam Shere, 1937

p5Nessie, Marmaduke Wetherell, 1934

En 2015, ces deux amis continuent leur projet qui remporte énormément de succès. La prochaine reconstitution sera la photo de l’assassinat de JFK, même s’ils affirment que concevoir des personnages crédibles en miniature est très difficile pour eux.

De plus ils soulignent le fait que plusieurs photos anciennes sont floues et très contrastées, ce qui ne leur facilite pas la tâche. Ces détails sont difficiles à reproduire et contrairement à ce que certaines personnes pourraient penser; il faut un grand talent pour arriver à concevoir une photo réaliste qui ne semble pas faite de bouts de bois et de plastiques.

Pour suivre le travail de ce duo, vous pouvez visitez leur site internet.

crédits photos : Jojakim Cortis et Adrian Sonderegger

[via]

3 commentaires

  1. C’est un travail de titan auquel s’adonnent ces deux photographes, même si au départ c’était pour occuper leur temps libre. Ce procédé de reconstitution minimale est beaucoup employée dans l’animation, et c’est un véritable gouffre temporel aux dires des professionnels.

    1. Le moindre des cheoss c’est que vous donniez des explications e0 vos auditeurs!! c’est eux qui vous permettre d’avoir votre job!! car si plus personne n’e9coute car quelque chose de mieux apparait avec plus de transparence et d’humanite9.. vos cf4te d’e9coute ne voudrons plus rien dire!! Les gens demande simplement une explication vrai et re9elle! Facile de se cacher derrie8re un grosse machine pour manipuler les gens et faire e0 sa teate sans conside9ration de la population qui vous entoure!! on fait tous partie du meame monde!! Vers quoi vous avez envie de nous amener!! Moi je trouve que vous ressemblez de plus en plus a notre gouvernance en place!!! Que de de9ception!!

  2. Je dois vous dire que pendant pluuiesrs anne9es, mon plus grand plaisir de fin de semaine ou durant mes vacances d’e9te9, en gardant mes enfants e0 la maison, c’e9tait d’e9couter les e9missions captivantes de Dan Behrman Des voyages assure9s e0 travers des pays de cocagne du monde entier! Ses e9missions e9taient toujours e0 couper le souffle car de grandes de9couvertes ine9dites faisaient connaeetre aux auditeurs la musique avec un grand M! Et aussi nos racines et celles qui grandissent tout autour de nous: la connaissance avec un grand C! Pouvoir re9entendre ces classiques de Behrman serait un honneur et aussi pour vos archives musicologiques radio-canadiennes!