photo41

Les chercheurs Sumeet Walia et Amgad Rezk de l’Université RMIT, ont étudié l’utilisation d’ondes sonores pouvant modifier les propriétés électroniques des matériaux 2D.

Cette découverte pourrait avoir des répercussions importantes pour les appareils électroniques et optoélectroniques constitués de matériaux 2D, ouvrant la voie à une nouvelle ère de haute efficacité des cellules solaires et des capteurs photographiques.

Une modification des propriétés électroniques

La recherche publiée par le RMIT en Australie, démontre que des ondes acoustiques de surface ou des « nano-tremblements de terre » permettent de modifier les propriétés des matériaux 2D. Ces matériaux souvent appelé « matériaux mono-couche », sont fait d’une seule couche d’atomes ou de molécules. Un très bon exemple est le graphène découvert en 2004, qui offre des propriété record de conduction thermique, et qui est un matériau bidimensionnel cristallin de forme allotropique du carbone.

Les chercheurs du RMIT expliquent que ces ondes sonores peuvent être comparées aux ondulations sur la surface de l’eau; ces ondulations qui se propagent dans un matériau 2D entraînent une modification de ses propriétés électroniques. Comme ces ondes de surface peuvent être activées et désactivées, ou augmentées et diminuées en intensité, les  propriétés électroniques des matériaux 2D suivent le même schéma.

Des photons guidés par des nano-ondes

L’équipe a découvert que ces « nano-tremblements de terre » font glisser les électrons le long de leur chemin. Dès que le mécanisme qui produit ces ondes acoustiques est arrêté, le matériau revient à son état initial, elles sont donc hautement adaptables pour une variété de systèmes, notamment les capteurs que nous retrouvons dans des appareils photo.

En résumé, cette découverte pourrait conduire à la création de capteurs plus efficaces à recevoir des photons sans que la grosseur des photosites ne soit modifiées. Ajoutez à cela la découverte des techniciens de Samsung concernant les propriétés d’une couche organique qui double la sensibilité des photosites et vous obtenez des dispositifs ultra performants.

Les capteurs qui équiperont les appareils photo de demain, n’auront probablement plus rien à voir avec ceux d’aujourd’hui !

[via]
jupiter2000capteurdécouverte
Les chercheurs Sumeet Walia et Amgad Rezk de l'Université RMIT, ont étudié l'utilisation d'ondes sonores pouvant modifier les propriétés électroniques des matériaux 2D. Cette découverte pourrait avoir des répercussions importantes pour les appareils électroniques et optoélectroniques constitués de matériaux 2D, ouvrant la voie à une nouvelle ère de haute efficacité...