Polarr 2.0 : le logiciel de post-traitement en ligne gratuit

Polarr

Si vous faites partie de ces photographes qui n’ont pas besoin d’un logiciel de traitement d’images ultra performant, la nouvelle version 2.0 de Polarr pourrait vous intéresser.

Polarr est un outil qui va bien au-delà de l’éditeur de photo en ligne; la nouvelle version est étonnamment robuste, puissante et très facile à utiliser. J’avais été un peu déçu par la version précédente, elle gelait très souvent et il fallait redémarrer Chrome. Celle-ci a été grandement améliorée par ses concepteurs.

Des fonctionnalités évoluées

Elle offre des fonctionnalités qui vous permettent d’ajuster la température de couleur, la saturation de chaque canal de couleur, le contraste, la luminosité, l’exposition, et plusieurs autres fonctions d’ajustements que l’on retrouvent dans de gros logiciels de post-traitement comme Lightroom. Vous pouvez également passer par le panneau de gauche qui vous offre de nombreuses présélections pour améliorer vos photos facilement et rapidement.

Polarr

Polarr cible aussi les photographes plus sérieux; il est donc compatible avec plusieurs formats raw, notamment celui des appareils Fuji, réputé difficile à convertir en raison du capteur X-Trans. Ce qui agaçait sur la précédente version était sa lenteur, cette version 2.0 est plus rapide et si vous utilisez un ordinateur puissant, Polarr sera d’une fluidité étonnante.

polarr

Pour ceux qui recherchent une solution gratuite, rapide, et qui ne veulent pas payer pour Lightroom, Polarr est une alternatives qui vaut la peine d’être essayée. Certaines rumeurs affirment que la version 3 pourrait ne plus être gratuite, c’est donc l’occasion rêvé de tester Polarr avant qu’il ne devienne, peut-être, un logiciel payant.

polarr

Ses défauts

Polarr n’est pas offert en français. J’ai bien cherché dans les différents menus, mais je n’ai rien trouvé pour changer la langue. Un peu dommage pour les utilisateurs qui ne sont pas familier avec l’anglais. De plus certains formats raw ne sont pas reconnus.

Un dernier détail, certains utilisateurs soulignent le fait que les gros fichiers de plus de 15 Mo ne sont pas ouverts par Polarr, selon mes recherches sur internet, cela dépendrait de la puissance de votre ordinateur et de la quantité de mémoire disponible. Sur un vieil ordinateur, Polarr refuse d’ouvrir une photo de plus de 5 Mo, mais selon ses concepteurs, il serait compatible avec des fichiers de 30 Mo.

Pour tester Polarr 2.0, rendez vous à cette adresse : https://v2.polarr.co

2 commentaires

  1. aucun outil de découpe, aucun outil de rotation
    du coup, ça gâche franchement le plaisir.
    D’ailleurs, l’horizontal de la photo de démo n’est pas bonne….lol