Rumeur : Nikon plancherait sur un appareil photo sans miroir plein format

Le système Nikon 1 offre l’avantage d’être un appareil avec un facteur de conversion de 2.7x. Bien que le capteur de 1 pouce de Nikon ait une dimension approximative de 13,2 x 8,8 mm, ce qui est environ la moitié du système Micro 4/3 et un quart du format DX , il offre de bonnes performances. Toutefois plusieurs Nikonistes préfèreraient échanger ce petit avantage pour un appareil offrant plutôt un grand capteur.

C’est ce que Nikon serait en train de faire selon les toutes dernières rumeurs publiées il y quelques heures sur le site Nikon Rumors. En fait, ce futur appareil à capteur Full Frame existerait déjà; les techniciens de Nikon seraient en train de le tester. Cela étant dit, l’absence d’un viseur électronique pourrait en décevoir plus d’un. En effet, dans la liste des spécifications techniques diffusées sur le web, aucun viseur n’est mentionné.

Voici ce que Nikon Rumors a reçu aujourd’hui :

  • Appareil photo sans miroir avec capteur plein format
  • Appareil de petite taille (se rapprochant de celle de l’Olympus E-M1)
  • Pas de viseur électronique
  • Monture F
  • Officiellement annoncé à la fin de l’année 2015 ou au début de 2016

Les pistes qui nous permettent de croire que cette rumeur est exacte sont d’une part, un brevet déposé par Nikon pour un objectif 28-80mm f/3.5-5.6 VR destiné à un full frame mirrorless

Nikon_FF_MILC_PatentVoici le brevet en question

Et d’autre part, une interview datant de septembre 2014 dans laquelle un responsable chez Nikon avait déclaré :

Nous savons qu’il y a une demande de la part des photographes pour un appareil sans miroir avec un plus grand capteur. Bien que nous ayons déjà un capteur de 1 pouce dans le système 1, nous ne pouvons pas nier la possibilité qu’un plus grand capteur pourrait équiper un de nos appareils mirrorless dans le futur. Si la demande est suffisamment grande, nous serions en mesure d’offrir ce type d’appareils photo afin de satisfaire nos clients.

Les pistes sont sérieuses et nombreuses; il ne nous reste plus qu’à entendre afin de savoir si tout cela est exact ou non.

[via]