Lily : le drone autonome facile à utiliser

Voici Lyli, un drone facile à utiliser, léger et autonome, qui se met en marche simplement en le lançant dans les airs.

Lily a été conçu pour les vidéastes amateurs qui ne désirent pas se compliquer la vie. L’utilisateur n’a qu’à lancer ce petit drone pour que celui-ci prenne son envol. L’utilisateur doit se munir d’un tracker pour que Lily puisse le suivre. L’appareil résiste à l’eau et à la poussière, et ne pèse que 1.3 kg.

Antoine Balaresque, le créateur de Lily nous dit :

LiLy est équipé d’une caméra qui peut filmer en Full HD à 60 images par seconde ou en 720p à 120 images par seconde en Mp4. Il peut également prendre des photos de 12 mégapixels. Pour le mettre en marche, vous n’avez qu’à le jeter dans les airs et il prendra son envol automatiquement. Lily est aussi imperméable à l’eau jusqu’à une profondeur d’un mètre, et peut voler à une vitesse de 40 km/h. Son autonomie est de 20 minutes.

lily

lily

lily-drone-2-03-670x377

Le drone Lily est disponible en pré-commande pour 499 $ / 300 euros sur le site du fabricant : Lily le drone.

3 commentaires

  1. Effectivement c’est simple d’utilisation ! C’est idéal pour une sortie de canöe dans l’Ardèche, je crois que je vais tenter le coup cet été.

  2. Pour tous ceux intéressés par ce drone, il est bon de connaître la réglementation en vigueur en France. Nul n’est censé ignorer la loi, et donc utiliser ce matériel en connaissance de cause. Un article ici très bien fait et récent à propos de l’utilisation de drones de loisir :
    http://www.portail-aviation.com/2014/12/drone-reglementation.html
    On peut y lire :
    « Il existe également un autre type de vol qui commence à intéresser beaucoup de monde : le « Follow-Me ». Ce type de vol permet à un drone de suivre de manière complètement automatique un sujet en mouvement (cycliste, skieur, …), et donc d’obtenir des vidéos particulièrement intéressantes. Pour le moment, ce type de vol est INTERDIT en France. »
    Heureusement, la réglementation devrait évoluer, et bientôt (du moins un jour) l’utiliser pour une sortie de canoë devrait pouvoir se faire… sans enfreindre la loi 😉