Quelques conseils simples pour profiter de le belle saison

L’été est à nos portes; cette belle saison est l’occasion parfaite pour les expéditions photograpgiques. Quoi de plus agréable que de partir à l’aventure munie de son apn à la recherche de « la » scène ou « du » sujet. Pour ma part, je peux partir pendant des heures en vélo et parcourir des kilomètres afin de revenir chez moi chargé de photos, qui je l’espère, seront de petits chef-d’oeuvres. Voici quelques trucs et conseils pour profiter à plein de la belle saison.

Soyez à l’affût d’évènements locaux

Dans plusieurs villes et villages, des évènements locaux, tels que des fêtes sont des occasions pour faire d’excellentes photos. Dans ma ville nous avons des feux d’artifice vers la fin du mois de juin. Lors de cet évènement, j’en profite pour faire de la photo de rue et réaliser de magnifiques clichés des feux d’artifice. Selon le lieu où vous résidez, les évènements et fêtes de votre ville, sont des moments bénis pour tous les photographes.

Photo by Jay Mantri

Vous n’avez même pas à vous déplacer; le spectacle se passe à quelques rues près de chez vous. Il suffit d’être bien préparé en apportant les accessoires correspondant à l’évènement qui aura lieu. Dans la plupart des cas, les gens seront plus amicaux et accepteront plus facilement votre présence.

Explorez de nouveaux territoires

L’été, avec son climat chaud et humide donne envie d’explorer de nouveaux territoires, de nouveaux lieux inconnus. C’est lors d’un été que j’ai découvert la photo de lieux abandonnés. À quelques kilomètres de chez moi, j’ai découvert une ancienne usine abandonnée. C’était pour moi une nouvelle expérience. J’y ai découvert d’immenses blocs dans lesquels autrefois on y fabriquait de la peinture. Plusieurs vieilles machines industrielles étaient encore là. Une véritable mine d’or pour la photographie urbex.

L’été permet ce genre de découverte; profitez donc de cette saison pour sortir de vos habitudes et explorer de nouveaux territoires, cela permettra de parfaire vos connaissances en photo en vous obligeant à vous adapter à des lieux qui peuvent être difficiles à photographier.

 Profitez de la plage

La plage offre un potentiel énorme à tous les photographes, c’est aussi un endroit très dangereux, en ce sens que si vous ne faites pas attention, les gens qui s’y trouvent pourraient croire que vous êtes un voyeur. Il faut donc faire attention de ne pas violer la ‘bulle » des autres en pointant votre appareil et en mitraillant tout ce qui bouge. Soyez respectueux et discret. De cette façon vous aurez la chance de revenir avec quelques perles qui garniront votre portfolio.

000C0CBDBC

Il ne faut surtout pas oublier que près de la mer, votre appareil sera soumis à des conditions environnementales difficiles. Sachez bien le protéger du soleil qui tape fort et des embruns de la mer qui sont riches en chlorure de sodium; un ennemi redoutable pour tous les appareils photo numériques et leurs mécanismes délicats.

Des petits accessoires bien utiles

Quelques accessoires supplémentaires pourraient vous faciliter la vie en améliorant votre exploration photographiques de l’été. Par exemple un monopode vous permet de stabiliser votre appareil et de vous soulager de son poids sans devoir trainer un trépied souvent encombrant. Son principal avantage est sa mobilité; en effet, se déplacer avec un monopode est beaucoup plus facile qu’avec un trépied, il est souvent plus petit et plus léger.

Si l’idée de trimbaler un monopode ne vous plaît, vous pouvez toujours utiliser ce truc de la corde et de la rondelle. Cette technique est expliquée dans la vidéo ci-dessous.

En outre, investir dans un filtre polarisant de bonne qualité pour votre objectif peut aussi être une excellente idée afin de réduire les reflets à la surface des étendus d’eaux et de rendre vos ciels d’un bleu plus profond.

La nature et ses beautés

L’été est vraiment une saison pour les amoureux de la photographie de paysages. J’ai déjà passé des heures à sillonner de vastes forêts à la recherche de sujets à photographier. Quand je pars en expédition photo en forêt j’oublie tout, le temps semble s’être arrêté. Quel plaisir de marché parmi les hautes herbes et capter un oiseau à son insu. L’été nous offre tant de merveilles qu’il serait dommage de ne pas en profiter.

Photo by Alicja Colon

Les moments idéaux pour shooter

Tous les photographes expérimentés vous le diront, le matin et la soirée sont des moments magiques. J’ai plusieurs photos prises durant le fameux « golden hour » durant lequel le soleil illumine le paysage d’une lumière orage unique et d’une extrême beauté. Voici un site qui vous dira quand ce moment arrivera à l’endroit où vous habitez : http://www.golden-hour.com/

7J1K1157UF-001

L’Heure bleue qui est un autre moment béni, est ce lapse de temps qui sépare le jour de la nuit, où le ciel se remplit d’un bleu exceptionnel et qui offre des clichés aux couleurs magiques. Ce moment est assez éphémère, il faut s’y préparer car sa durée est d’environ 30 minutes. Le printemps offre les plus beaux couchés et levés de soleil bleu.

À l’aube ou au crépuscule, vous devez être prêt; pour cela vous avez le site www.bluehoursite.com, qui vous indiquera le meilleur moment pour prendre vos photos. Vous n’avez qu’à remplir les champs : date, pays et ville.

Ajustez-vous aux conditions lumineuses

L’abondance de lumière peut être un ennemi du photographe surtout si vous voulez expérimenter des poses longues. Pour cela munissez-vous de filtres neutres qui vous permettront de faire des effets de « filé » malgré la forte lumière. Il est aussi parfois utile d’avoir un filtre ND afin de mettre un sujet en évidence en ayant recours à une courte profondeur de champ. En effet, si votre objectif est très lumineux et que le soleil tape fort, vous ne pourrez pas facilement flouter l’arrière-plan. Un filtre ND devient donc un outil quasi indispensable.

De plus, pour faire un filé avec un objectif 50mm à f/2,8 , vous pourriez très bien vouloir passer de 1/4000 à 1/2 seconde; avec un filtre ND106 vous obtiendrez votre filé ou vous pourrez créer un effet laiteux d’un étendu d’eau. Deux très beaux effets que tous les photographes aiment expérimenter au moins une fois dans leurs vies.

Conclusion

À vous maintenant d’utiliser ces quelques trucs sans prétention qui vous aideront je l’espère à profiter de l’été; cette saison magique que nous offre généreusement mère nature.