Phase One dévoile son nouveau XF Camera System : un appareil moyen format modulaire et adaptable

Phase One vient de dévoiler son nouveau système XF, une refonte majeure de sa gamme d’imagerie numérique.

Le système XF est équipé d’un capteur moyen format 2,5 fois plus grand que les capteurs Full Frame des reflex numériques, offrant ainsi des pixels plus grands, et une plage dynamique plus étendue de 14 stops. Les capteurs du système XF sont disponibles jusqu’à une résolution de 80 mégapixels.

sideview

Sa nouvelle interface “Scandinavian Design Principles” combine à la fois des boutons d’accès et des écrans tactiles, permettant de configurer simplement l’appareil selon ses goûts et ses besoins. Le premier écran tactile de 1.6 pouces est placé sur la poignée de l’appareil, le second de 3.2 pouces, est placé derrière et offre une qualité d’affichage « Retina ».

topscreen

backscreen

Associé à l’OS Camera Phase One, les photographes sont en mesure d’améliorer l’interface qui évoluera selon les commentaires des utilisateurs. Ils sont également en mesure de la personnaliser à l’aide du logiciel Capture One Pro 8.3. L’appareil est totalement modulaire et peut s’adapter à toutes les situations de prise de vues.

xf_modular_freedom-001

Ce lancement vient avec plusieurs nouvelles optiques Schneider Kreuznach, notamment le 120mm et le 35mm. Ces deux unités sont conçues pour produire d’excellentes images avec des capteurs de plus de 100 mégapixels.

finderslenses

Le système XF est disponible dès maintenant pour environ 48 990 $ / 37 000 euros. Les nouvelles optiques 35mm et120mm sont vendues environ 6490 $ / 5300 euros.

3 commentaires

  1. La qualité des images doit être au top et un système évolutif me parais astucieux mais mieux vaut prévoir une extension de stockage et un gain au LOTO !!!

  2. Gagner au loto ou avoir un carnet de clients et de commandes bien rempli. C’est vrai que cela fait un sacré fossé de prix par rapport à un reflex numérique, même FullFrame. On pourrait en conclure que soit le reflex numérique est devenu un produit ‘de grande consommation’, soit que le passage à la technologie tout numérique induit des coûts d’étude et de fabrication exponentielles par rapport à la taille du capteur. D’autre part, sur ces engins tout modulaire, je me pose la question de la gestion des poussières dans la chambre. 14 stops de plage d’IL par contre ça doit se remarquer, quasi le double d’un réflex si je ne me trompe pas.
    [mode humour/]Reste un dernier léger problème : aucun fabricant ne propose actuellement une perche à selfie suffisamment résistante pour le poids de cet appareil.[/mode humour]

    1. « 14 stops de plage d’IL par contre ça doit se remarquer, quasi le double d’un réflex si je ne me trompe pas. »

      Malheureusement vous vous trompez amplement, si l’on n’avait que 7 IL sur un réflexe ont serait mal barré…
      Pour votre info le NIKON D800 à une capacité de 14,4 IL …