FujiFilm : les comportements des Français en matière de photographie

1

À l’occasion de la sortie de sa nouvelle solution d’impression «My Photo Mémo», FujiFilm a voulu découvrir les habitudes des Français en matière de photographie.

Fujifilm, aidé de Opinionway, qui a été créée en mars 2000 et dont le but est une meilleur compréhension des marchés, a posé des questions ciblées auprès de 1050 personnes afin de mieux comprendre les habitudes des Français.

Les smartphones vs les apn

Cette étude nous apprend par exemple que les smartphones n’ont toujours pas réussi à détrôner les appareils photo numériques. Ceux-ci restent l’outil photographique le plus utilisé chez 60% des Français, seulement 37% lui préfèrent les smartphones.

Comme dans une précédente étude que j’avais publiée, les résultats sont inversés chez les 18-24 ans. En effet, dans ce groupe d’âge, 62% déclarent utiliser leurs smartphones quotidiennement pour prendre des photos, alors que seulement 19 % optent pour un appareil photo numérique.

Que font les Français avec leurs photos

Cette étude nous révèle assez étrangement que 90% des utilisateurs stockent leurs photos, mais que 47% avouent ne les regarder qu’occasionnellement.

Les réseaux sociaux sont les lieux de partage les plus populaires. Cette pratique est plus forte chez les 18-24 ans. Toutefois 26% les impriment et 15% en font des livres photo.

Les livres photos

Cette étude nous apprend que les livres photo n’ont pas la cote.

3

En effet 85% des Français interrogés n’en réalisent jamais. Toujours selon cette étude, les deux principales raisons invoquées étant le manque d’intérêt pour 35% des gens interrogés, l’aspect chronophage était la deuxième raison invoquée chez 29% des répondants.

Conclusion

Franck Portelance, Responsable des relations extérieures chez FujiFilm nous dit :

Si la fonction photo des smartphones a bouleversé le marché de l’appareil photo compact, cela n’est pas sans conséquence sur la conservation de nos photos. Jamais une décennie n’aura produit autant d’images…dont la plupart seront oubliées voire perdues. Dématérialisées, les photos n’ont souvent plus que l’existence fantomatique de leur consultation sur écran. La génération montante ne s’y est pas trompée, elle qui adopte avec frénésie la photographie instantanée, exprimant par là sa volonté de donner corps à la mémoire de leurs évènements personnels et intimes.

Leurs aînés, ont de leur côté trouvé dans les services d’impression des photos numériques une solution adaptée à leurs exigences de conservation de la mémoire familiale. De l’alternative « je tire toutes mes images mais j’en suis submergé» ou « je ne tire aucune image, mais je finis par les perdre dans le labyrinthe numérique », le livre photo propose de sortir par une voie médiane à la fois économique, qualitative et répondant à l’exigence de pérennisation des souvenirs.

Il y avait cependant, jusqu’à présent, un frein majeur à la réalisation d’un album photo : le temps de sa réalisation. Sélectionner les images, les trier, les organiser et les mettre en page pouvait prendre plusieurs heures ! Avec le logiciel de conception « My Photo Mémo », Fujifilm lève aujourd’hui ces obstacles: Sélection automatique des meilleures images; reconnaissance des personnages principaux pour les mettre en scène dans une mise en page optimisée et automatique. En à peine 5 minutes l’album sera prêt à être commandé en ligne ou sur une borne.

source : communiqué de presse Opinionway, juin 2015