RawDroid Demo 3 : Visualiser vos fichiers raw sur une tablette sous Android

Un lecteur du site m’a demandé s’il existait une bonne application gratuite permettant de visualiser ses fichiers raw sur une tablette sous Android.

La plus connue est RawDroid Demo, un outil de gestion du workflow pour les images brutes. Elle permet de gérer/montrer ses images. Vous pouvez également les sauvegarder en format jpg. RawDroid Demo applique un filigrane, de sorte que vous pouvez la tester sur vos appareils avant d’acheter la version Pro. Elle reconnaît les formats raw suivants : 3fr, arw srf, sr2, bay, crw, cr2, cap, iiq, eip, dcs, dcr, drf, k25, kdc, dng, erf, fff, mef, mos, mrw, nef, orf, pef, raf, raw, rw2, srw,et x3f.

La version pro est vendue 6 $. Vous pouvez télécharger la version gratuite ici, et la version pro ici.

Un commentaire

  1. Un lecteur du site m’a demandé s’il existait une bonne application gratuite permettant de visualiser ses fichiers raw sur une tablette sous Android…pas n’importe quel tablette alors! Il vaut mieux avoir quelque chose de survitaminé sur le plan puissance de calcul, mémoire vive, taux de transfert réseau sans fil ou carte mémoire. Je conseillerais plutôt de faire faire l’oépration de dématriçage au boitier pour ensuite visualiser les fichiers jpeg sur une tablette. Et même de ne pas hésiter à choisir de la qualité LOW pour gagner encore sur le poids du fichier qui va nécessairement prendre de la place sur une carte mémoire qui ne doit bien sûr pas être pleine. Ou utiliser la seconde carte quand le boitier est construit avec deux emplacements. Pourquoi du low quality? Parce que la conversion se fera par lot sur des réglages par défaut et que l’écran d’une tablette n’est pas calibré et étalonné comme pourrait l’être un moniteur d’ordinateur.
    En tout cas, sacré travail de cette appli de regrouper autant de bibliothèques de conversion raw->jpg…et qu’il faut tenir à jour! Au final, ça fait un joli catalogue de formats de fichiers numériques qui sont tous « propriétaires »…je ne pensais pas qu’il en trainait autant.