Les disques SSD : De plus en plus abordables dans les mois à venir

41

Plusieurs photographes font face à des problèmes de stockage de leurs fichiers numériques, surtout depuis que la tendance pour les appareils équipés de super capteurs, comme le Canon 5Ds et le dernier Sony a7R II, s’accentue. Mais bonne nouvelle, selon certains analystes, dès 2016, le prix des disques SSD chuteront, atteignant la parité avec celui des disques durs conventionnels.

C’est du moins ce qu’affirme Jim O’Reilly du blogue Network Computing. Selon lui cette chute des prix s’explique par le fait que la technologie flash NAND, qui offre une grande densité par bit à un faible coût, est maintenant passée à la version 3D permettant de compiler les bits verticalement. Les nouveaux disques SSD se retrouvent donc avec des capacités de stockage 32 à 64 fois plus importantes qu’il y a 2 ou 3 ans.

Toutefois même si la technologie 3D NAND offre réellement des capacités de stockage impressionnantes, le processus de fabrication demeure complexe, et plus complexe est une technologie, plus les coûts de fabrication sont élevés. Nous ne sommes donc pas encore rendus à l’étape de parité entre les disques durs conventionnels et les SSD, mais les choses pourraient changer très rapidement. En effet, par exemple SanDisk prévoit lancer un disque SSD de 8 To vers la fin de 2015, et de 16 To en 2016 à un prix s’approchant des DD à plateaux.

Jim O’Reilly devra donc tempérer son enthousiasme encore pendant quelques mois avant que sa prédiction se concrétise. Il ne fait aucun doute que les prix des disques SSD diminueront dans les mois à venir. À quelle vitesse ? Personne ne peut vraiment le dire. Toutefois une chose est sûre, les capacités de stockage des disques durs conventionnel plafonnant depuis un bon moment, seul les SSD pourront prendre la relève, comme c’est le cas avec les DVD qui, lentement, sont remplacés par les clés USB.

D’ailleurs, selon certaines rumeurs, le prochain Windows 10 pourrait être offert sur une clé USB et non sur DVD; un signe que les supports de stockages évoluent, et ce, pour le plus grand bonheur des photographes qui doivent sauvegarder leurs précieuses images.

[via]