Trucs photographiques: Photographier des chutes d’eau

chute d’eau

Les chutes d’eau sont les sujets les plus photographiés dans la nature. Mais quiconque a déjà pris en photo une chute d’eau pour le plaisir avec son smartphone, sait que pour obtenir de bons résultats, il faut utiliser un vrai appareil photo et connaître quelques trucs. La photographe Whitney James nous explique comment créer des photos magiques en mode manuel.

Figer l’eau qui s’écoule d’une chute est esthétiquement peu attirant, et c’est exactement ce que vous obtiendrez lorsque vous photographiez une cascade en utilisant le mode automatique de votre appareil photo.

chute d’eau mode autoEn mode automatique, ISO 100, f/7.1, 1/125 sec.

Pour obtenir de belles photos de votre chute d’eau, vous aurez besoin des éléments suivants : un appareil doté d’un mode manuel, un trépied, préférablement un grand angle et si vous voulez un peu de fantaisie, un filtre de densité neutre.

thum2323b.phpEn mode manuel, ISO 100, f/22, 1/15 sec.

Conseils de base

Parce que ce sujet est si populaire, il y a des chances que l’angle sous laquelle vous prendrez votre photo, ait déjà été faite des milliers de fois. Prenez un moment pour penser d’une manière différente, en tenant compte des éléments comme le feuillage et bien sûr, des conditions de luminosité. Ajouter un sujet peut être une façon de donner à votre photo un point d’accroche qui peut s’avérer fort intéressant.

Paramétrage et accessoires

La prise de vues en mode manuel permet un contrôle de la vitesse d’obturation. Par exemple, une photo prise à 100 ISO, f/22 et 1/15 sec., sera plus attractive qu’une photo prise à 1/1000 sec. Le résultat final ne sera pas le même.

Une fois que vous avez bien étudié la scène et posé votre trépied au bon endroit, vous êtes prêt à passer à la seconde étape. Le but est de figer le flou du mouvement de l’eau. En mode manuel (M), ralentissez votre vitesse d’obturation à quelque chose ne dépassant pas ½ seconde. Vous remarquerez que l’appareil indiquera que votre image sera surexposée, mais ne vous inquiétez pas, vous allez tout simplement compenser en fermant l’ouverture de votre objectif autant que possible.

Pour ma part j’utilise souvent f/22 selon les conditions d’éclairage. Ensuite, abaissez vos ISO afin que la qualité d’image soit à son top. En effet, une photo de paysage avec du bruit, n’est pas vraiment esthétique. De plus, le fait de photographier à 100 ISO par exemple, vous permettra des poses plus longues, donc un filé d’eau plus évident sur vos photos.

Les filtres ND

Pour aller encore plus loin, le filtre de densité neutre vous permettra de faire des poses encore plus longues. Par exemple avec un filtre ND400. vous pourrez photographier à ISO 100, f/6, pendant 5 secondes. Bien sûr cela peut varier selon la luminosité de la scène.

chute d’eau ND filtreUne belle chute d’eau avec un filé réalisé à ISO 100, f 3.5, 5 secondes

Si vous utilisez un filtre ND très opaque et que vous ne voyez plus rien dans le viseur, faites la mise au point avant et vissez votre filtre après. Vous devrez faire probablement plusieurs tests avant de tomber sur ce que vous obtenir exactement. C’est là tout le plaisir de la photographie; faire des tests et expérimenter pour aller plus loin et dépasser ses limites.

Au sujet de l’auteur

Whitney James a été rédactrice en chef du Outside Magazine’s Summer Buyer’s Guide 2014. Vous pouvez suivre son travail sur Instagram.