photo1

Une des critiques qui revient souvent au sujet des reflex numériques, et plus précisément des reflex numériques Canon, est l’utilisation d’un obturateur roulant qui produit des déformations dans l’image lorsqu’un sujet se déplace très rapidement.

Cet effet de “rolling shutter” est très apparent dans les vidéos produites avec les reflex numériques Canon, essentiellement dû à la façon dont les données numériques sont lues depuis le capteur d’image CMOS. Il y a eu certes des améliorés avec les modèles récents, notamment le 5D Mark III, alors que le 5D II était une véritable catastrophe, mais Canon continue à chercher et espère faire mieux.

photo1Quelques exemples de déformations causées par un “rolling shutter”

Deux demandes de brevet ont été déposées en mars de cette année par Canon et publiées en septembre 2015 par l’intermédiaire de l’USPTO. Ces brevets présentent le développement d’un obturateur global pour les capteurs CMOS. En étudiant ces feuilles, il est assez difficile de savoir exactement ce que Canon propose. Il faut être un ingénieur pour arrivé à déchiffrer tout cela.

Mais le plus important est de savoir que maintenant Canon planche sur quelque chose de nouveau. Si ces obturateurs globaux se retrouvent dans la prochaine mouture du 5D III, laquelle pourrait fort bien être dévoilée en janvier 2016, les vidéastes qui utilisent leurs reflex pour filmer, pourront enfin obtenir des images sans déformations.

Si vous souhaitez jeter un oeil sur les détails techniques, vous pouvez lire les demandes de brevet ci-dessous.

1-8c6f40966f

1-7eaa8040d6

Pour voir en détail les brevets, cliquez ici : Canon I & II.

[via]
jupiter2000canon
Une des critiques qui revient souvent au sujet des reflex numériques, et plus précisément des reflex numériques Canon, est l'utilisation d'un obturateur roulant qui produit des déformations dans l’image lorsqu’un sujet se déplace très rapidement. Cet effet de “rolling shutter” est très apparent dans les vidéos produites avec les reflex...