Instagram et sa politique sur la nudité : C’est Apple le responsable !

logo-instagram

Instagram est depuis longtemps au centre d’un débat concernant sa politique en matière de nudité. En mars dernier, le service a suscité la controverse en supprimant une photo montrant le sang des menstruations postée par un artiste. En avril, Instagram a assoupli ses règles, permettant la publication de photos d’allaitement ou de mastectomies.

Pour ceux qui se posent la question concernant cette interdiction de poster des photos de modèles nus, Instagram nous dit que cela est dû à Apple.

Kevin Systrom, CEO d’Instagram nous explique :

Les applications vendues dans l’Apple Store doivent se soumettre à des directives très strictes, lesquelles régissent le contenu qui peut être consulté dans ces applications. Les développeurs qui ne respecteraient pas ces règles, pourraient faire face à des conséquences très grâves, qui leur fermeraient la porte à l’une des plus grandes sources d’applications sur le net.

Les règles sont donc bien claires sur Instagram :

Nous n’autorisons pas la nudité; cela inclut des photos, des vidéos et du contenu créé numériquement, qui montrent des rapports sexuels, des organes génitaux et des mamelons féminins. Mais des photos de cicatrices après une mastectomie ou d’allaitement sont autorisées. La nudité dans des photos, des peintures et sculptures est également autorisée.

En fait, tout cela est une question d’argent; en effet, Systrom explique qu’il serait obligé d’ajouter une cote “17 ans et +” dans l’iTunes App Store. Cela réduirait considérablement le nombre d’utilisateurs potentiels, qui augmente de 100 millions à tous les 10 mois.

Instagram s’est engagé à promouvoir la liberté artistique, mais il semblerait qu’il y a des limites que la société n’est pas prête à franchir.

[via]