azi48a1au7anqvgf4kvy

À l’aide d’un appareil oculo-métrique, Canon a cherché à découvrir s’il y avait une différence entre l’analyse d’une photo faite par trois catégories de personnes; un simple citoyen sans connaissance en photo, un étudiant en photo, et un photographe professionnel.

Selon les résultats de cette étude, les photographes professionnels seraient plus obsédés par les détails qu’un étudiant en photo ou une personne ordinaire. Voici la vidéo montrant ces trois personnes analysant l’image ci-dessous.

Don Robertson from the Gold King Mine and Ghost Town. Jerome, AZ. #joelgrimes #joelgrimesworkshops #arizona

Une photo publiée par Joel Grimes (@joelgrimesworkshops) le

En résumé, le photographe pro accorde plus d’attention à tous les détails, même ceux des vêtements. Les deux autres personnes, analysent plus superficiellement l’image. Quant à l’appréciation subjective, Canon n’a pas encore trouvé un moyen de mesurer cette variable psychologique.

[via]
jupiter2000étude
À l'aide d’un appareil oculo-métrique, Canon a cherché à découvrir s'il y avait une différence entre l'analyse d'une photo faite par trois catégories de personnes; un simple citoyen sans connaissance en photo, un étudiant en photo, et un photographe professionnel. Selon les résultats de cette étude, les photographes professionnels seraient...