Que manque-t-il aux sans miroir pour qu’ils dominent complètement le marché des apn ?

91

Il semble qu’avec l’essor des téléphones intelligents et des sans miroir, les reflex numériques sont en voie d’extinction. Mais plusieurs photographes affirment que les « mirrorless » ne sont pas encore arrivés à leur pleine maturité.

Ming Thein

Le photographe commercial et éducateur Ming Thein, a son opinion là-dessus. Il nous explique ce vers quoi les fabricants devront orienter leurs appareils, s’ils veulent gagner la guerre. Car selon lui, après avoir étudié plus de 20 boîtiers, ils ne comprennent pas suffisamment la façon de bien doser tous les ingrédients. Voici ce qu’il nous dit.

Je n’ai pas encore trouvé un appareil sans miroir pouvant remplacer parfaitement mon reflex numérique, et je soupçonne qu’il y a beaucoup d’autres photographes dans la même situation. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. La raison est simple; cet appareil n’existe tout simplement pas.

Dans le jargon des métiers de la conception d’appareils photo, on parle souvent d’UX et d’UI, ou expérience utilisateur (User eXperience) et interface utilisateur (User Interface). C’est là que se trouve le problème selon Ming.

Les fabricants désirent trop changer les choses. Par exemple l’UI du Leica T était une excellente idée, mais l’ergonomie était une catastrophe. Un autre exemple, le Quattro de Sigma est inconfortable à transporter. Quant au dernier Leica SL, il aurait dû être comme le Leica Q, mais avec une nouvelle monture. Mais non ! Ils ont préféré repartir à zéro, et au final la conception et ratée, notamment la poignée qui n’est pas adaptée pour des optiques de plus de 1 kg.

Oublier les fonctionnalités révolutionnaires

Finalement il faut comprendre que l’UX prend en compte les attentes et les besoins de l’utilisateur, le tout sans trop d’effort et dans un environnement agréable, fluide et rassurant.

Selon Ming, les sans miroir finiront par dominer le marché quand les fabricants s’attarderont sérieusement aux défauts de jeunesse de ces appareils, en laissant de côté les fonctionnalités « révolutionnaires » qui ne sont que des gadgets qui n’épatent pas du tout les photographes professionnels.

[via]

 

5 commentaires

  1. Moi je n’ai pas trouvé de reflex qui soit vraiment léger et compact. C’est pour cette raison que j’ai choisi un mirrorless. Il en faut pour tout le monde, mais c’est vrai que je ne vois pas comment les reflex peuvent être plus compact de part leur conception.

    1. J’ai un reflex Pentax et un mirrorless Sony, bien que mon Pentax soit assez petit, il est beaucoup lourd et encombrant que mon Sony. Pour plusieurs photographes, les mirrorless sont les apn de demain. Je crois qu’ils ont raison.

  2. Que manque-t-il aux sans miroir pour qu’ils dominent complètement le marché des apn ?…..un miroir peut être. dsl mais je reste convaincu que la visées reflex ne peut être surpassé