Le photographe Tor-Ivar Naess nous explique comment photographier les aurores boréales

173655839

Tor-Ivar Naess est un photographe des paysages basé à Nordreisa, une ville située dans le nord de la Norvège; le pays rêvé pour prendre en photo l’un des plus beaux phénomènes que nous offre la nature. Voici quelques trucs qui vous permettront de réussir vos photos d’aurores boréales.

La saison hivernale est à nos portes et j’aimerais vous donner quelques trucs afin que vous puissiez prendre d’excellentes photos de ces voiles colorés. Je fais la chasse de ce phénomène depuis plusieurs années. Mes premières prises ont été faites avec le Nikon D7000 doté d’un capteur au format DX. Maintenant, je photographie les aurores avec un Nikon D810, doté d’un capteur full frame. Je vais vous expliquer la différence entre les deux un peu plus loin dans cet article.

photo-117842083

Une aurore est un voile de lumière naturelle visible surtout dans les pays situés à des latitudes élevées. Elles sont produites lorsque la magnétosphère est suffisamment perturbée par le vent solaire. Le niveau d’activité est très souvent appelé KP-Index. Cette mesure peut varier de 0 à 9; une valeur de 0 signifie qu’il y a très peu d’activité géomagnétique et une valeur de 9 signifie une activité extrême.

Vous pouvez vous baser sur cet indicateur pour trouver le moment de l’année où vous aurez plus de chances de photographier une aurore boréale. Toutefois cet outil n’est pas parfait. Rien ne dit que dans votre région, vous verrez des aurores en dépit de la forte activité solaire.

Mes sites préférés pour identifier le bon moment

Quel matériel dois-je apporter ?

1. Votre appareil photo évidemment : Soyez sûr que vous savez comment l’utiliser !

2. Un trépied : C’est virtuellement impossible de faire des photos d’aurores boréales sans utiliser la technique des poses longues. Très souvent 1 à 5 secondes suffiront. D’où l’importance d’avoir un bon trépied.

3. Un déclencheur à distance : Cet accessoire est fortement recommandé afin de vous assurez que votre appareil photo ne bougera pas lors du déclenchement.

4. Le retardateur : Si vous ne disposez pas d’un déclencheur à distance, vous pouvez utiliser le retardateur.

5. Les objectifs : Vous obtiendrez de meilleurs résultats avec grand-angle lumineux. Pour ma part, j’utilise le plus souvent un Nikon 14-24mm f/2.8, un Samyang 14mm f/2.8 ou un Sigma 35mm f/1.4.

Quels paramètres dois-je utiliser ?

1. L’ouverture : Vous obtiendrez de meilleurs résultats en utilisant une ouverture entre f/1,4 et f/4.0. Personnellement, je photographie le plus souvent à f/2,8.

2. La vitesse d’obturation : Je ne dépasse jamais 10 secondes. Si votre appareil est très performant en haut ISO, photographiez à des vitesses plus rapides; entre 1 et 3 secondes, afin de « geler » l’aurore boréale.

3. Les ISO : Cela dépend beaucoup du capteur de votre appareil photo. Généralement, un appareil à capteur DX produira du bruit inesthétique dès 1000 ISO. La plupart des capteurs plein format vous permettent de prendre des photos à des valeurs comprises entre 1600 et 3200 ISO sans trop de problèmes. Il y a évidemment quelques exceptions, comme le Sony A7S, un appareil photo sans miroir conçu spécifiquement pour produire des photos sans bruit en situation de faible luminosité.

4. La balance des blancs : Rien en dessous de 5000k. Je veux que mes aurores gardent leurs belles couleurs froides. Si vous développez vos raw dans Lightroom ou Photoshop, pensez à ce détail. C’est très important. Si vous photographiez au format JPEG, je vous recommande de régler votre balance des blancs à 5000k.

5. La mise au point : Utilisez toujours le mode manuel.

6. L’exposition : En règle générale, je surexpose mes prises de 2 stops, mais attention à votre histogramme ! Si l’aurore est puissante, vous risquez d’avoir des zones percées.

En conclusion

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que cela de prendre en photo des aurores boréales ! Vous devrez bien sûr être patient, attendre le bon moment, trouvez le bon endroit isolé de la pollution lumineuse des villes et probablement faire plusieurs prises avant d’obtenir de magnifiques photos. La technique est importante, mais elle ne remplacera jamais la pratique et l’expérimentation sur le terrain.

photo-115511469

Un bonus

Voici en bonus une vidéo qui vous donnera le goût de sortir de chez vous et partir à la chasse aux aurores boréales.

Au sujet de l’auteur

1135Tor-Ivar Naess est un photographe de paysages basé à Nordreisa, une commune située dans le nord de la Norvège. Vous pouvez découvrir et suivre son travail en visitant son site internet, sa page Instagram et Facebook.