Photo1234

Plusieurs photographes optent pour la photographie de concerts rocks, qui est probablement l’expérience la plus palpitante mais aussi la plus difficile en photographie. Lors de ces évènements, le son peut endommager les oreilles. Il est donc essentiel de bien les protéger.

La dernière nouveauté Hi-Tech, appelée Etymotic MP915 MusicPRO, se présente sous la forme de bouchons d’oreilles, ayant la capacité de s’adapter à l’environnement sonore. Lorsque les niveaux augmentent, ils réduisent le bruit de 9 ou 15 dB. Toutefois ces bouchons coûtent chers; 299 $ / 344 €.

De simples protecteurs auditifs en mousse polyuréthane expansée sont suffisants. Mais certains se demandent pourquoi, il n’existe sur le marché aucune protection d’atténuation dépassant 35 dB, telle que 40, 50 ou 60 dB ? Explication.

Deux sources de propagation

La première raison est que nous entendons les sons par deux canaux : le bruit qui se propage dans l’air, et celui qui se propage via nos os. Les protecteurs auditifs peuvent efficacement réduire le bruit se propageant dans l’air, mais pas celui venant de nos os. Ce bruit nous l’entendons par exemple lorsque nous mordons dans un aliment croquant, comme des croustilles de pomme de terre. Le son est amplifié par le biais de nos dents et notre crâne. Ce bruit est plus fort que celui que nous entendons dans nos oreilles.

La capacité de réduire le son venant de nos oreilles est limitée autour de 40 dB. Vous entendrez toujours celui venant de votre squelette. Vous devrez porter une armure pour l’arrêter.

Une efficacité limitée

Le deuxième obstacle qui plafonne l’atténuation dans les 30-35 dB, est la nature logarithmique de l’échelle des décibels. En effet, celle-ci n’est pas linéaire. Pour passer de 30 à 33 dB, un bouchon d’oreille devrait être deux fois plus efficace. Pour passer de 30 à 36, il devrait être quatre fois plus efficace, et ainsi de suite. Un tel bouchon sera impossible à introduire dans le conduit auditif.

Les fabricants ont fait un travail absolument remarquable pour produire des bouchons d’oreille qui réduisent le bruit entre 30 et 35 dB. Passer de 35 à 40 dB, nécessiterait plus de recherches, et augmenterait au final considérablement le prix lors de l’achat.

Le confort

Un dernier obstacle est le confort. En effet, les fabricants pourraient produire des bouchons encore plus efficaces, mais ceux-ci devraient être faits de plomb, et scellés hermétiquement dans les oreilles. Les protections auditives vendues sur le marché, reposent donc sur un équilibre délicat entre l’atténuation du bruit, le confort, et le coût de vente et de production.

 

jupiter2000accessoire
Plusieurs photographes optent pour la photographie de concerts rocks, qui est probablement l'expérience la plus palpitante mais aussi la plus difficile en photographie. Lors de ces évènements, le son peut endommager les oreilles. Il est donc essentiel de bien les protéger. La dernière nouveauté Hi-Tech, appelée Etymotic MP915 MusicPRO, se...