photo1

Pour les photographes cherchant à faire le saut vers les « mirrorless », mais freinés par la qualité du viseur électronique, laquelle est assez bonne pour la plupart des photographes, mais qui n’égale pas un vrai viseur optique, Epson vient de dévoiler le viseur « Ultimicron L3FJ63800C ».

photo3

4.4 millions de pixels et 98% de l’espace sRGB

Ce viseur offre pas moins de 4,4 millions de pixels. Il peut reproduire 16,77 millions de couleurs. Cette couverture de l’espace sRGB est importante, car il permettra aux photographes de voir une image correspondant plus fidèlement à la réalité. De plus les utilisateurs pourront créer des « presets » d’ajustement selon la scène photographiée ou le rendu désiré.

Prenons par exemple les presets VSCO Film, qui sont extrêmement populaires; un photographe pourra activer le preset Portra 400, lui permettant de voir le rendu final avant même de prendre la photo.

Fait intéressant, DC Watch, nous dit que cet EVF équipe le Leica SL, bien que Leica n’ait jamais révélé d’où provenait son viseur.

Alors que la guerre aux mégapixels bat son plein, les « mirrorless » pourront enfin offrir une alternative qualitative aux viseurs optiques; un des derniers arguments des adeptes des reflex contre ces appareils du XXIe siècle.

[via]
jupiter2000Innovation
Pour les photographes cherchant à faire le saut vers les 'mirrorless', mais freinés par la qualité du viseur électronique, laquelle est assez bonne pour la plupart des photographes, mais qui n’égale pas un vrai viseur optique, Epson vient de dévoiler le viseur « Ultimicron L3FJ63800C ». 4.4 millions de pixels...