balance-1-eva-polak-717x458

Tous les photographes professionnels ont leurs recettes pour réaliser leurs photos. Outre la fameuse règle des tiers, maintes fois expliqué de long en large, il en existe une autre très simple à appliquer qui donnera dans la majorité des cas, d’excellents résultats. La photographe Eva Polak, nous l’explique.

L’équilibre est une des caractéristiques des bonnes compositions en photographie. Nous pourrions définir ce concept comme étant la façon dont les éléments d’une image sont agencés pour créer un sentiment de stabilité. Votre image est un ensemble de plans, tous les éléments qui les composent doivent être équilibrés pour produire une image harmonieuse.

Il existe de nombreuses façons de créer des images équilibrées. L’une d’elles est la symétrie; l’image semblt alors formelle, organisée et ordonnée. Si vous souhaitez créer une composition équilibrée plus décontractée et moins formelle, vous pouvez utiliser l’asymétrie. Les couleurs sont aussi importante.

balance-2-eva-polak-717x476

Il y a en fait sept facteurs de base à considérer lorsque vous composez vos images en ayant l’équilibre visuel à l’esprit. Voyons cela de plus près.

1 – La couleur

1-Colou-by-Eva-Polak

les couleurs possèdent de nombreuses propriétés qui peuvent affecter le poids visuel d’un objet par rapport à d’autres dans une photographie, tels que la saturation, la luminosité, le contraste et la teinte. Par exemple, les couleurs chaudes dans le premier plan ont tendance à peser plus lourd visuellement que les couleurs froides qui sont reléguées à l’arrière-plan. Le rouge attire l’attention mieux que toute autre couleur, et a donc un poids visuel plus dominant que le jaune. De plus, les couleurs vives attirent plus l’attention que les couleurs discrètes et pastelles.

2 – La taille

2-Size-by-Eva-Polak

Les grands éléments sur une photo attirent plus l’attention que les petits. La taille est un facteur visuel important parce que dans le monde physique, un objet qui est plus grand qu’un autre sera naturellement plus lourd, et occupera plus d’espace. Nous les voyons donc naturellement en premier. Nous passons également plus de temps à les regarder. Ce qui a un impact sur l’équilibre d’une photo.

3 – Le contraste

3-Value-by-Eva-Polak-717x357

Le contraste est un outil puissant pour équilibrer une image. Les éléments sombres semblent plus présents que les objets clairs. Plus le contraste entre les objets et le fond est fort, plus le poids de ces objets s’imposera lors de la lecture de l’image.

4 – La texture

4-Texture-by-Eva-Polak-717x717

La texture joue également un rôle dans l’équilibre d’une photo. Des zones lisses attireront moins l’attention que des zones inégales.

5 – L’isolement

Les objets isolés dans un espace donné, s’imposent davantage que les éléments regroupés. Regardez l’image ci-dessous avec un cercle brun. Vos yeux vont directement sur celui-ci parce qu’il n’y a rien d’autre à voir. C’est une technique souvent utilisée en photographie minimaliste.

5-Isolation-by-Eva-Polak-717x476

6 – La quantité

Un ensemble de petits objets peuvent équilibrer un plus grand objet. Dans l’exemple ci-dessous, les trois petites baies équilibrent la plus grande.

6-Quantity-by-Eva-Polak-717x496

7 – L’orientation

Les objets verticaux attirent plus l’attention que des objets horizontaux. Un objet en diagonale aura un poids visuel plus important qu’un objet horizontal ou vertical. Les lignes peuvent être des éléments d’une composition très puissantes; faites très attention à elles. Ne les sous-estimez pas.

7-Orientation-Eva-polak-717x476

Rappelez-vous, que vous disposez de tous ces ingrédients pour équilibrer votre composition. La couleur, la lumière et l’obscurité, l’isolement, la taille et tout ce que j’ai énumérée précédemment, vous permettra d’équilibre et de jouer avec les divers éléments visuels. Vous devez également tenir compte de ce qui fonctionne le mieux pour vos images et l’histoire que vous voulez raconter.

Conclusion

Regardez attentivement votre photo, et essayez de déterminer quels éléments s’imposent et quels éléments sont en retrait visuellement lorsque vous composerez votre image, afin qu’un équilibre se fasse et produise une photo plus forte. Ce concept d’équilibre n’est pas facile à apprivoiser. Il faut du temps et de la pratique. C’est la raison pour laquelle je vous recommande d’appliquer ces règles avec des photos telles que des natures mortes, ou de la macrophotographie. Vous pourrez ainsi plus facilement étudier la scène et les objets qui y sont présents.

Dans mon cas, je me spécialise dans la photographie impressionniste. Les exemples que je montre dans mon article, sont pour la plupart des photos que vous ne ferez probablement jamais. Non pas que vous en êtes incapable, mais la photographie impressionniste n’est pas un genre très répandu, ni très populaire.

Toutefois, ce concept d’équilibre visuel fonctionne très bien avec ces photos, car les sujets ne sont pas clairement définis. Ils sont représentés par des agrégats de couleurs. Savoir équilibrer ces masses abstraites est essentiel, sinon ces images deviennent incompréhensibles pour celui qui les regarde. De là tout le potentiel de bien savoir équilibrer ses photos.

Au sujet de l’auteur

Eva Polak est un photographe, artiste, auteur et professeur, passionnée pour la photographie impressionniste. Plusieurs de ses oeuvres ont été achetées par des collectionneurs privés en Nouvelle-Zélande, Australie et en Europe.

crédit photo : Eva Polak

jupiter2000tuto
Tous les photographes professionnels ont leurs recettes pour réaliser leurs photos. Outre la fameuse règle des tiers, maintes fois expliqué de long en large, il en existe une autre très simple à appliquer qui donnera dans la majorité des cas, d’excellents résultats. La photographe Eva Polak, nous l’explique. L'équilibre est...