Le revenant : Un film éclairé uniquement en lumière naturelle

photo1

Le réalisateur Alejandro González Iñárritu aidé de son directeur photo Emmanuel Lubezki, ont réalisé un film en utilisant uniquement la lumière naturelle. Basé sur l’histoire vraie du trappeur américain Hugh Glass, qui réussit en 1823 l’exploit de parcourir 400 km en six semaines dans le Dakota du Sud, alors qu’il avait été gravement blessé par un grizzly, afin de gagner Fort Kiowa.

Principalement filmé au Canada et en Argentine, Lubezki nous dit :

Nous voulions faire un film intense. En utilisant uniquement la lumière naturelle, les spectateurs ressentiront que cet évènement s’est réellement produit.

Pour réaliser cet exploit, Lubezki a utilisé la caméra numérique Arri Alexa 65 avec des optiques de 12mm à 21mm. Cette caméra filme au format 6,5K (6560 x 3102) à une cadence de 20 à 28 images par seconde.

ARRI_Alexa_1

Son capteur fait trois fois la surface d’un capteur Super 35mm et l’appareil enregistre la vidéo à un rythme de 2,6 téraoctets/heure au format non compressé ARRIRAW.

fiche technique

  • Capteur : CMOS ARRI A3X de 20 mégapixels (54.12 mm x 25.58 mm)
  • Dynamique : 14 stops
  • Monture ; ARRI XPL
  • Format vidéo : ARRIRAW (non compressé)
  • Support d’enregistrement : Codex XR Capture Drive
  • Viseur électronique : ARRI EVF-1
  • Images par seconde : 20 à 28
  • Dimensions : 387.8mm x 208.3mm x 163mm
  • Poids : 10.5 kg

Le film Le Revenant, de Lubezki, sortira en salle le 8 janvier 2016.

crédit photo : Twentieth Century Fox

[via]