Guns for Christmas : Un photographe documente le passe-temps favori des Américains

1

Vous l’aurez remarqué, le blog à une approche la plus diversifiée possible. J’aime beaucoup présenter des photographes venant de tous les pays, proposant différentes approches de la photo. Ma série de tutos va dans ce sens. Dans cette lignée, voici un photographe qui a eu une idée pour le moins intrigante.

Un shooting de Noël !

Le photographe Patrick Hall, a dévoilé il y a quelques jours une vidéo dans laquelle il présente son shooting de photos de Noël, intitulé: « Guns for Christmas, Portrait of Americain gun owners ».

Hall nous dit :

Le concept s’est manifesté il y a quelques semaines pendant que je célébrais l’anniversaire d’un ami. Quelques connaissances ont commencé à parler de leurs armes […], j’ai alors pensé que peut-être c’était une bonne occasion de documenter l’un des passe-temps favoris de l’Amérique. […] Cette idée allait devenir l’un des shooting les plus intéressants de ma carrière.

Quelques jours précédents Noël, il a invité des amis afin de concevoir l’éclairage et l’esthétique des photos. La configuration était assez simple; un Beauty Dish et un Profoto B1 placé à l’arrière du drapeau pour donner une rétro-éclairage à ses sujets.

Hall poursuit en disant :

De toute évidence, les politiques en matière de possession d’armes et le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit pour tout citoyen américain le droit de porter une arme, sont des sujets très émotifs. Mon objectif n’était pas de prendre position pour ou contre le port d’armes, mais de montrer la diversité des gens, venant de différentes cultures, croyances et idéologies.

Nous savons tous que cette caractéristique de la société Américaine ne fait pas l’unanimité. Pour ma part, je trouve bien étrange qu’un photographe décide de faire un shooting sur ce sujet. Je peux comprendre que c’est une façon de documenter un aspect de la vie des gens de ce pays, mais cet engouement pour les armes est pour moi un véritable mystère. Voici la vidéo dans laquelle Hall présente son projet.

Rappelons que le lobby des armes est très puissant aux USA, notamment la NRA, qui est une association à but non lucratif de protection des droits civiques, ayant pour but de promouvoir les armes à feu aux États-Unis. Le deuxième amendement est l’objet de nombreux débats et constitue un pilier important de la société et de la politique américaine.

Une forme de photojournalisme ?

Le photographe Patrick Hall, a sans doute agi comme le ferait un photojournaliste, en documentant une information le objectivement possible. Ici, c’est la puissance de l’image qui m’interpelle. Hall a réalisé une série très intéressante, qui je l’espère permettra de faire avancer un peu le débat dans ce pays développé ayant le taux le plus élevé d’armes à feu par habitant avec près de 89 armes pour 100 personnes, sans compter l’armement policier et militaire.

Le plus haut taux d’homicides

Les USA présentent un taux d’homicides par millions d’habitants de 29,7 par an, selon l’Indice de développement humain (IDH). La Suisse vient en second avec 7,7 homicides pour un million d’habitants. L’Australie, qui a passé des lois plus restrictives sur les armes à feu, a vu son taux d’homicides diminuer de moitié depuis 1996, à 1,4 homicide pour un million d’habitants.

3

Ce pays n’en demeure pas moins fascinant par ses contradictions, mais aussi par quelques-unes de ses particularités, que l’on ne retrouve nulles par ailleurs ! La photographie est un vecteur d’informations de masse très important. Nous en avons ici la preuve car en lisant les commentaires qui suivent l’article, nous découvrons que ce shooting, a suscité de fortes réactions, souvent très émotives.

[via]

crédit photo : Patrick hall

Un commentaire

  1. Mi non plus je ne comprends pas cet engouement des armes. Mais bon, les américains ne sont pas à une contradiction près. Et ce n’est pas forcément mieux en France dans d’autres domaines.