Fuji : « Nous testons un capteur moyen format numérique »

photo1

Nous vous avions parlé il y a quelques semaines d’une rumeur selon laquelle Fuji aurait décidé de concevoir un appareil moyen format, lequel devrait sortir en 2017. Nous venons d’apprendre que le planificateur en chef de produit chez Fuji, monsieur Takeshi Ueno, a confirmé lors d’une interview, que l’entreprise envisage sérieusement de produire un appareil moyen format numérique !

Takeshi Ueno nous dit :

Nous sommes en très bonne position pour concevoir un appareil moyen format, comme nous le faisons avec les boîtiers, les capteurs et les optiques. Nous fabriquons déjà des objectifs pour Hasselblad, par conséquent nous possédons l’expertise nécéssaire.

Pour le moment, Fuji ne prévoit pas de lancer un appareil moyen format, mais nous menons des recherches et testons des capteurs dans ce domaine.

Nous avons un bon historique dans le marché du moyen format, et je pense que nous pourrions connaître le même succès. Nous avons la technologie pour faire un appareil très moderne et de haute qualité, mais pour le moment nous sommes dans une période d’investigation.

Voilà une affirmation excitante qui vient confirmer des rumeurs qui circulent sur le web depuis un bon moment. Les appareils photo de Fuji étant des sans miroir, nous pouvons donc en conclure que si Fuji passe à l’étape de la conception, son appareil sera également sans miroirs, contrairement par exemple à l’excellent moyen format Pentax 645z qui s’apparente davantage à un reflex.

Toutefois la question la plus importante est de savoir si Fuji pourra offrir son appareil photo à un prix raisonnable tout en faisant des profits, ceci afin de réellement concurrencer les autres fabricants de moyen format.

En effet, simplement proposer un autre appareil dans cette gamme sans offrir de réels avantages pour l’utilisateur, ne servirait à rien. Fuji devra user d’ingéniosité s’il veut sortir du lot, et attirer l’attention de potentiels clients prêts à investir une somme non négligeable pour un tel appareil.

[via]

Un commentaire

  1. Le point clé du futur des moyens formats s’ils partent sur le mirrorless c’est la gestion « live » du capteur, autant pour du live view sur l’écran d’affichage que pour une hypothétique visée électronique. Même si cette dernière serait une grave erreur selon moi car elle est aujourd’hui très loin d’être qualitative – face à la visée réflexe- et techniquement définitive dans le temps. Ce qui n’est pas intéressant dans la gamme de prix des moyens format qui se gardent réellement une bonne dizaine d’année.

    Mais encore une fois cette annonce et très intéressante pour faire bouger ce segment vers plus de concurrence et de meilleurs tarifs.

    La dernière option pourrait être une sorte de télémètre amélioré mais cette techno a ses limites en terme de mise au point ce qui serait compliqué dans le cas du moyens format qui est très exigent sur ce point.

    Encore une fois en photo tout est question de compromis sur des points clés.