Les poursuites s’abattent sur GoPro, Sony et Nikon pourraient être les prochains sur la liste

phoy1

Les mauvaises nouvelles se succèdent pour GoPro. Après les piètres performances des ventes de la HERO4 Session, qui ont forcé l’entreprise à baisser ses prix, la poursuite par Polaroid pour violation de brevet quant au design de la Cube, sans oublier les actions de GoPro qui ont connu une chute historique la semaine derbière, ainsi que le recours collectif des investisseurs qui considèrent que Gopro a délibérément gonflé les prévisions des ventes de la Hero4 Session, GoPro fait maintenant face à une autre poursuite venant de Contour pour violation de brevet.

Violation de deux brevets

Les caméras d’action Contour sont dotées de plusieurs fonctionnalités intéressantes, et plusieurs croyaient qu’elles étaient prêtes à affronter GoPro. Mais très rapidement la société a interrompu ses opérations. L’entreprise d’investissement, Clarke Capital, a racheté Contour en octobre 2013 en promettant que de grands changements allaient venir. Mais les ventes furent décevantes.

Le 30 novembre 2015, Contour a porté plainte contre GoPro concernant les brevets No. 8,890,954 et 8,896,694, qui protègent un système de viseur à distance développé par Contour et utilisé par GoPro. Ce viseur est un argument de vente majeur et une caractéristique soulignée par GoPro. Ce procès vise la HERO3, HERO3 + et la ligne des HERO4.

Contour affirme que le succès de GoPro est due en partie à ces fonctionnalités protégées par deux brevets. En outre, Contour prétend qu’elle a été incapable d’étendre ses parts de marché en raison de la croissance de GoPro qui est partiellement attribuable à cette technologie brevetée.

L’entreprise exige en outre que les tribunaux émettent une injonction préliminaire et permanente contre GoPro, qui interdirait l’utilisation de ses technologies brevetées.

Sony et Nikon sur la liste ?

Si cette poursuite est gagnée, Sony, Nikon et d’autres fabricants de caméras d’action seront dans la mire de Contour. En effet, plusieurs caméras d’actions offrent des fonctionnalités de visualisation à distance identiques, protégées par les brevets de Contour.

Une guerre inattendue pour les consommateurs, mais prévisible selon les analystes, vient de s’engager dans le monde des caméras d’actions.