Sans titre-003

Les selfies sont une plaie pour certains photographes qui ne trouvent dans ces ego-portraits, que le reflet d’une société où le culte de la personnalité atteint des proportions sans précédent. Pourtant malgré ces critiques et des statistiques qui démontrent la dangerosité des selfies, une équipe Russe a risqué le tout pour le tout.

Un tour de 384 mètres de haut

Ils ont grimpé au sommet de la Tour Shun Hing situé à Shenzhen, en Chine, haute de 384 mètres. Vitaliy Raskalov, Vladimir Sidorov et Ivan Beerkus sont connus pour ce genre de cascades. Leur chaîne YouTube sur les toits du monde a près d’un demi-million d’abonnés et 69 millions de vues, dont 50 pour l’escalade de la Tour Shanghai. Non seulement ils sont arrivés au sommet de l’immeuble, mais ils ont eu l’audace de grimper au sommet de l’une des deux flèches.

 

Le site Mashable, qui a dévoilé cette vidéo, ne sait pas si l’équipe avait la permission de faire leur escalade, mais elle a été en mesure d’ouvrir les portes de sécurité sans grande difficulté.

La description YouTube de leur vidéo se résume en une seule ligne :

Jetez au loin votre brillante carrière et commencer à vivre !

Voici la vidéo présentant ces fous des selfies extrêmes :

[via]
jupiter2000insolite
Les selfies sont une plaie pour certains photographes qui ne trouvent dans ces ego-portraits, que le reflet d'une société où le culte de la personnalité atteint des proportions sans précédent. Pourtant malgré ces critiques et des statistiques qui démontrent la dangerosité des selfies, une équipe Russe a risqué le...