Une nanostructure de verre pouvant stocker 360 To de photos pour 13,8 milliards d’années

21

La science ne cesse de nous étonner. Voilà qu’elle nous présente une unité de stockage faite de verre, qui serait utilisable selon les chercheurs à l’origine de cette invention, pendant 13,8 milliards d’années. Cette nanostructure, développée par des chercheurs de l’Université de Southampton et annoncée cette semaine, permet de stocker d’énormes quantités de données sur de petits disques de verre en utilisant un laser. Ces chercheurs nomment ce nouveau mode de stockage « 5D », car en plus de la position des données, la taille et l’orientation jouent également un rôle très important.

Ces minuscules unités de stockage peuvent contenir 360 ​​téraoctets, sont stables à des températures allant jusqu’à 1000 ° C, et devraient conserver les données intactes pendant 13,8 milliards d’années à la température ambiante. Cette découverte « ouvre une nouvelle ère d’archivage éternelle des données », nous expliquent-ils. Des archives nationales et des bibliothèques pourraient bénéficier de ce stockage éternel.

5dglass

Jusqu’à présent, les scientifiques ont conservé des documents importants tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), la Magna Carta Libertatum, et la Bible du roi Jacques, lesquels survivront même après la disparition de la race humaine.

Le professeur Peter Kazan, de la Optoelectronics Research Center, nous dit :

Il est passionnant de penser que nous avons créé une technologie permettant de préserver des documents et des informations et de les stocker pour les générations futures. Cette technologie peut contenir le dernier témoignage de notre civilisation: tout ce que nous avons appris ne sera jamais oublié.

16_23-UN_UDoHR.png_SIA_JPG_fit_to_width_INLINEla Déclaration universelle des droits de l’homme sur un de ces petits disques de verre

Les chercheurs sont maintenant à la recherche d’entreprises pour les aider à mettre cette technologie de stockage révolutionnaire sur le marché. Nous n’avons aucune précision quant au prix de ces unités, ni le moment de la mise en marché. Mais peut-être un jour serons-nous en mesure de stocker une vie entière de photos sur un seul petit disque qui sera accessible aux futures générations.

Photo crédit : Université de Southampton

[via]