Une nouvelle implantation des flashs sous l’objectif des appareils photographiques

0_d9914_c7a90d39_orig

Un inventeur, lequel a récemment déposé un brevet concernant une nouvelle implantation des flashs sous l’objectif des appareils photographiques en lieu et place de leur positionnement habituelle. Son but étant de supprimer les ombres résultant de la position actuelle des flashs afin d’avoir une image mieux éclairée.

Nous savons très bien que la position actuelle n’est pas la meilleure et ne donne pas les résultats que les photographes recherchent. C’est la raison pour laquelle il existe d’ailleurs une multitude de de flashs déportées. Ceci s’explique facilement. Le but étant :

  • D’apporter du relief sur un portrait par exemple.
  • Pour gérer séparément les distances sujet-boîtier, et sujet-flash.
  • Gour garder un éclairage constant

C’est ici que l’invention, ou l’idée, de Christophe Verna intervient. En plaçant le flash sous l’objectif, les images sont mieux éclairées. Voici un exemple avant et après :

Nouveau dossier10Avant                                                      Après

Ceux qui sont intéressés par cette idée, peuvent communiquer avec moi afin que je donne l’adresse Email de Christophe Verna. Nous ne savons quand pas si cette idée saura faire son chemin, ni si un grand fabricant sera intéressé. Il serait intéressant que quelqu’un fasse un test pour voir les différences; je n’ai pas de temps actuellement malheureusement.

3 commentaires

  1. C’est souvent les idées les plus simples qui sont les meilleurs, et de dire ensuite il fallait y penser ! Mais en l’occurrence les flashs intégrés ne datent pas d’hier, je pense que beaucoup de grande marque ont du y penser et faire des test, et que le résultat n’en vaut pas la chandelle…
    Enfin le fait de rajouter ce deuxième flash revient à une solution et rendu qui existent déjà, comme tous les rings flashs, circulaire ou pas.

    Mais qui tente rien n’a rien !

    1. Bonjour,

      Ici l’inventeur ; je n’ai pas la prétention d’avoir inventé le flash intégré, mais le flash implanté sous l’objectif.
      Comme vous dites, il fallait y penser, et personne ne l’a fait à ce jour, car l’inpi ne m’a opposé qu’un brevet chinois dont un flash est situé dans le pied soutenant une platine sur laquelle un boitier contient un appareil photo dont le flash est situé au-dessus de l’objectif, donc rien à voir…..
      Si vous désirez voir le résultat de cette application in situ, rendez vous sur cette page de mon site : http://inventions.a.verna.free.fr/flash_2.htm.

      Vous veerez que l’angle différent par rapport à l’ouverture de l’objectif change tout….

      Merci pour le « il fallait y penser ».

      Cordialement,

      Christophe Verna