300 mégapixels : Le film vs le numérique

300megapixelshead-800x420

Markus Hofstaetter  a été chargé de photographier un hot rod, qui est aux USA une voiture ancienne, qui a été largement modifiée, tant au niveau du moteur que de l’aspect extérieur. Le propriétaire a également demandé que son chien soit assis sur l’aile de la voiture. Pour ce projet, un appareil photo FF était trop petit, même un appareil de 100 mégapixels présentait ses limites.

Trois clichés de 100 MP est le minimum requis pour ce que le propriétaire voulait faire. Un appareil photo format moyen numérique peut vous donner ces 100 mégapixels en une seule prise. Ces appareils ne sont pas faciles à louer où je suis aux USA, et ils sont également très coûteux.

La solution

Ma solution fut de faire un panorama assemblé numériquement avec un Canon 5D Mark III, un objectif Canon 100mm Macro, le tout aidé d’un Nodal ninja, qui est un appareil motorisé permettant des prises panoramiques parfaites. En outre, j’ai photographié en analogique avec un Linhof Technika Master et un film Kodak Portra 160 VC

IMG_4395-800x534

Les deux appareils offraient une résolution suffisante: une photo finale d’environ 300 millions de pixels. Le Linhof avec un seul déclenchement et le Canon avec 24 déclenchements séparés. Après quelques heures de travail, j’ai finalisé les deux versions. J’ai dû faire beaucoup de post-traitement, parce que plusieurs éléments étaient sales et exigeaient qu’ils soient retirés de l’image afin d’avoir une photo finale parfaite.

IMG_4389-800x534

Voici la photo finalisée :

s-800x503

Le client a fini par choisir la version analogique – le look correspondant plus à la voiture. Je suis pourtant certain que les appareils photo donnent des résultats semblables une fois qu’elles sont publiées. Le numérique n’offre pas encore 300 mégapixels mais le Portra 160 vc de Kodak y arrive sans difficulté. Au final je peux affirmer que les deux appareils se valent puisqu’il faut numériser avec un bon scanneur qui offre des couleurs réalistes le film Kodak pour le post-traiter. Des images parfaites dès une première prise et cela sans retouche, n’existe pas malheureusement.

Au sujet de l ‘auteur

Markus Hofstaetter est un photographe qui aime la vie et rencontrer des gens du monde entier. Vous pouvez suivre son travail sur son site web, blog, sa page Facebook, Twitter et Instagram.

[via]

2 commentaires

  1. Pas mal j’aime venir ici pour ce genre d’articles !

    Parfois c’est tentant d’être photographe pro aux USA, ya que labas que l’on voit des trucs pareil. On peut s’éclater à faire des tests tout en étant rémunéré, et cela m’étonnerait bien que le client ai déboursé moins de plusieurs milliers de dollards, pour cela, d’ailleurs le « Trois clichés de 100 MP est le minimum requis pour ce que le propriétaire voulait faire » en dit long sur la commande globale 😀 .