Étude: Les caméras portables ont permis de réduire les plaintes contre la police de 93%

7

Une récente étude de l’Université de Cambridge a conclu que les plaintes portées contre les officiers de police du Royaume-Uni et des États-Unis ont diminué de 93% depuis les caméras portables sont utilisées par la police.

Le co-auteur de cette étude, le Dr Alex Sutherland nous dit:

Il est possible qu’une exposition répétée à la surveillance des caméras, les agents aient changé leur comportement envers le public.

Les informations qui forment cette étude ont été recueillies venant de sept services de police qui ont enregistré 1,4 million d’heures entre 2014 et 2015. Les agents ont été assignés au hasard avec ou sans caméra, de sorte que les chercheurs ont pu créer des « paramètres de traitement » et évaluer avec précision si les caméras avant on non des avantages

Au final, les auteurs de cette étude ont constaté que le nombre de plaintes déposées contre la police est passé de 1 539 à seulement 113 cas au moment où la recherche se terminait. Dans de nombreux cas, la preuve vidéo a conduit des suspects à plaider coupable et les officiers de s’abstenir d’exercer une force excessive pour gérer les situations potentiellement « explosives ».

L’auteur principal, le Dr Barak Ariel a conclu que pour chaque dollar dépensé par les services de police afin d’acquérir cette technologie, permettrait d’économiser environ 4 $ US  lorsqu’il s’agissait de plaintes litigieuses. Il a ajouté que le ratio augmente à mesure que l’équipement devient moins cher