Compound-Eyes

Les yeux humains sont des objectifs parfaits. Ils peuvent facilement faire la mise au point sur plusieurs objets dans une scène, même si ces objets sont situés à des distances différentes. Tenter de reproduire cette caractéristique avec un appareil vous obligerait à changer d’objectif.

Pourtant, les ingénieurs de l’Ohio State University ont réussi à créer un objectif doté de la même polyvalence que l’oeil d’un être humain. Ils ont conçu une optique remplie de liquide qui peut changer de forme et ainsi modifier la mise au point. Cette découverte a été décrite dans le Technical Digest de la 25e conférence internationale IEEE sur les Micro Electro Mechanical Systems. Cette technologie pourrait améliorer les capacités des caméras des téléphones intelligents et produire des optiques plus fiables en éliminant la nécessité d’utiliser certaines pièces mobiles.

Un polymère flexible

L’optique de l’Ohio State University est fabriquée à partir d’un polymère flexible. L’ensemble est conçu comme l’oeil d’un insecte, c’est-à-dire d’une seule grande lentille composée de plusieurs petites poches en forme de dôme, chacune remplie d’un fluide. De minuscules canaux alimentent ces poches en fluide. Par pompage à l’intérieur et l’extérieur des poches, les ingénieurs ont pu modifier la forme de l’optique ainsi que la mise au point.

Cette nouvelle méthode de mise au point ressemble un peu est à ce que font les yeux humains. Chez l’homme, les muscles de l’œil compressent la lentille ou l’étirent pour changer le point de focalisation de l’image. Lorsque vous regardez quelque chose au loin, par exemple, la lentille dans l’œil devient légèrement plus plate.

Comme les yeux des insectes

Un autre avantage de cette conception inusitée sont les grands angles de vue. Pour arriver à produire une optique dont l’angle de vu est variable, les concepteurs se sont basé sur les yeux des insectes. La raison pour laquelle les mouches peuvent voir derrière elles, s’explique par le fait que leurs yeux sont faits de plusieurs milliers de minuscules facettes, chacun regardant dans une direction différente. L’invention des ingénieurs de l’Ohio State University fait mieux que les yeux des insectes, car ces derniers ne peuvent pas parfaitement faire la mise au point. La lentille artificielle résout ce problème en ajustant les verres remplis de liquide.

Yi Zhao, professeur agrégé en génie biomédical à l’Ohio State et l’un des co-auteurs de cette recherche a déclaré dans un communiqué de presse que les lentilles composées d’un matériau piézo-électrique, qui peut changer de forme lorsqu’un courant électrique passe à travers de celui-ci, permettraient de concevoir des objectif dotés de toutes ces caractéristiques plus facilement.

Est-ce la fin de la multitude d’optiques que peut posséder un photographe ? Probablement pas. Mais cette découverte permettra dans un proche avenir de créer des objectifs plus performants tout en étant moins lourds.

[via]
jupiter2000découverte
Les yeux humains sont des objectifs parfaits. Ils peuvent facilement faire la mise au point sur plusieurs objets dans une scène, même si ces objets sont situés à des distances différentes. Tenter de reproduire cette caractéristique avec un appareil vous obligerait à changer d'objectif. Pourtant, les ingénieurs de l'Ohio State...