Hitachi dévoile une nouvelle technologie d’appareils photo sans objectif

hitachi-to-build-worlds-fastest-elevator

J’ai publié plusieurs articles dans le passé dans lesquels je mentionnais l’arrivée imminente d’appareils photo sans objectif. Hitachi aujourd’hui a dévoilé une technologie semblable sur laquelle elle travaillait depuis un bon moment. Celle-ci utilise un motif circulaire concentrique au lieu d’un objectif.

Des appareils plus léger et plus minces

Cette technologie permet de rendre un appareil photo plus léger et plus mince car l’utilisation d’une optique devient inutile. De plus elle peut s’adapter facilement à divers dispositifs tels que des appareils photo ou des caméras, sans imposer de restrictions conceptuelles. Puisqu’elle recueille des informations sur la profondeur en plus des informations venant de l’ensemble d’une scène, elle peut reproduire une image à un point de focalisation arbitraire même après que l’image ait été capturée et faire la mise au point à tout moment sur des objets spécifiques.

161115

La photographie de calcul

Cette nouvelle technologie est ce que plusieurs chercheurs nomment la « photographie de calcul » qui est un « pattern » utilisé dans un système optique présupposant que le traitement d’image sera fait après la capture de l’image. Afin de surmonter les difficultés inhérentes à ce type de dispositif, notamment la complexité de reconstruire une image, Hitachi a développé une technologie basée sur le principe des « franges moirées », qui sont générées à partir de la superposition des cercles concentriques. Ainsi la charge de calcul pour le traitement d’image est réduite à son maximum.

Cette approche de la photographie basée sur la puissance de calcul des nouvelles puces d’imagerie, peut améliorer les capacités d’un appareil photo ou offrir des caractéristiques qui sont impossibles avec la photographie telle que nous la connaissons. Cela permettrait de réduire le coût et la taille des éléments qui constitue un appareils photo. Bien que cette approche ne soit pas totalement nouvelle, c’est la première fois qu’une entreprise dévoile un dispositif utilisant cette technique pour reproduire une image.

[via]

3 commentaires

  1. Il me semble que l’on retrouve dans ce procédé la vielle lentille de Fresnel ?
    Qu’en pense les ingénieurs en optique et en physique ?

    1. Ça lui ressemble en effet, mais Hitachi n’explique pas parfaitement comment sa technologie fonctionne. Il faudra attendre encore quelques mois avant d’avoir de l’information plus précises.

  2. Merci pour cet article. Sinon « La charge est réduite au maximum » ou « la charge est réduite à son minimum »