Touch-Bar-on-a-essaye-la-barre-tactile-du-nouveau-MacBook-Pro

Le MacBook Pro ne cesse de faire parler de lui, dans certains cas en bien et d’autres en mal, à un point tel que Phil Schiller d’Apple a dû personnellement répondre à certaines mauvaises critiques. Plus précisément, Schiller a répondu à un courriel du développeur de logiciels Ben Slaney, qui a demandé au chef de marketing d’Apple pourquoi le nouveau MacBook Pros était limité à 16 Go de RAM.

Schiller nous explique :

Le MacBook Pro utilise 16 Go de mémoire LPDDR très rapide, jusqu’à 2133MHz. Pour prendre en charge 32 Go de mémoire, il faudrait utiliser une mémoire DDR ce qui nécessiterait plus de puissance et une conception différente de la carte mère, ce qui pourrait réduire l’espace dédiée aux piles. Ces deux caractéristiques réduiraient la durée de vie de la batterie.

Selon MacRumors, ce n’est pas la première fois que Phil Schiller a répondu à cette question. En fait, il semble avoir défendu cette décision de plafonner le MacBook Pro à 16 Go de RAM depuis les premières annonces dévoilant les spécifications du nouveau portable le 27 octobre 2016.

En effet, Schiller avait répondu à un autre client potentiel en octobre :

Pour mettre plus de 16 Go de RAM dans un ordinateur portable, ce dernier aurait besoin d’un système de mémoire qui consomme beaucoup plus de puissance et ne serait pas assez efficace pour un ordinateur portable. J’espère que vous vous intéresserez à cette nouvelle génération de MacBook Pro, c’est vraiment un système incroyable.

Il semble donc que la décision de plafonner la RAM à 16 Go soit basée sur des craintes quant à l’efficacité énergétique et sur la décision d’utiliser la RAM LPDDR3, qui n’est pas disponible à plus de 16 Go. De plus, le MacBook Pro aurait dû utiliser un processeur différent, puisque les puces Skylake de sixième génération d’Intel ne prennent pas en charge la RAM LPDDR4, laquelle est plus rapide et plus efficace que le LPDDR3 Standard.

Malgré les critiques les ventes sont bonnes

Est-ce une autre erreur de la part d’Apple ? Selon les derniers chiffres le MacBook Pro se vend très bien. En effet, malgré de nombreuses critiques, les chiffres de vente du nouveau MacBook Pro sont très élevés, selon Slice Intelligence.

Dans les cinq premiers jours de sa sortie, les acheteurs en ligne américains ont dépensé plus pour le nouveau MacBook que tout autre ordinateur portable en 2016. Les nouvelles données d’achat de Slice Intelligence montrent que les ventes en ligne du MacBook Pro ont généré 7 fois le revenu que le MacBook de 12 pouces lors de son lancement en avril 2015.

 

jupiter2000ordinateur
Le MacBook Pro ne cesse de faire parler de lui, dans certains cas en bien et d'autres en mal, à un point tel que Phil Schiller d'Apple a dû personnellement répondre à certaines mauvaises critiques. Plus précisément, Schiller a répondu à un courriel du développeur de logiciels Ben Slaney,...