Tamron crée un capteur d’image plus sensible que l’œil humain

cmos-071

Tamron est plus connu pour ses objectifs, mais il semble que l’entreprise japonaise s’intéresse également à autre chose. En effet, Tamron Japan a présenté un tout nouveau capteur d’imagerie qui est plus sensible que l’œil humain, et doté d’une de gamme dynamique extrêmement grande.

Le nouveau capteur a été développé en partenariat avec l’Agence japonaise de science et de technologie (JST). Le but principal de cet effort conjoint était de créer un capteur d’imagerie pouvant produire des images avec une grande gamme dynamique dans des conditions d’éclairage faibles, ce qui s’était révélé être un défi quasi insurmontable dans le passé.

url-8500889f34588a20d474fefca4524c67

Comme on le voit dans l’image de comparaison ci-dessus, le système permet de produire des images remarquablement claires, alors que pour l’oeil humain tout apparaît presque noir.

Seulement 0,003 lux

Pour atteindre ces résultats, Tamron a combiné sa technologie optique avec un capteur extrêmement sensible et un puissant processeur d’image. Ces trois composantes ont permis de créer un appareil photo pouvant reproduire des images claires en couleur avec une luminosité de seulement 0,003 lux; ce qui est approximativement la luminosité d’une scène éclairée seulement par la lumière des étoiles.

L’optique développée pour ce système utilise des verres à ultra basse dispersion, ce qui aide à réduire les artefacts qui apparaissent généralement dans les capteurs ayant une telle gamme dynamique. Le capteur CMOS propriétaire utilisé dans ce système, fonctionne en utilisant une technologie de réduction du bruit numérique personnalisée qui conserve l’image claire sans la déformer, et une technologie de luminance qui capture autant d’informations que possibles dans l’image, afin d’obtenir au final une plage dynamique ultra-large.

Pas pour demain

Il n’existe aucune information quant à la sortie prochaine de ce système d’imagerie. Toutefois ses applications sont multiples. Rien ne nous empêche de rêver d’un reflex ou d’un sans miroir doté de cette technologie dans un proche avenir, laquelle permettrait de faire évoluer nos appareils photo, alors que leurs capteurs CMOS n’ont pas connu de véritables changements depuis bon nombre d’années, et ce, en dépit des efforts de Canon ou Sony pour produire des capteurs réellement plus performants.