Erik Almas recrée un tableau volé en utilisant uniquement Photoshop

The concert, by Johannes Vermeer

Recréer une peinture du 17ème siècle au 21ème siècle en utilisant seulement des bouts de photos serait un projet intéressant pour tous ceux qui maîtrisent parfaitement Photoshop. Mais faire cela avec le tableau « The Concert » est un véritable défi. Premièrement, c’est l’une des peintures emblématiques de Johannes Vermeer, un peintre néerlandais que la plupart des gens connaissent par « Girl with a Pearl Earring ». Et deuxièmement, l’histoire derrière cette peinture est assez mystérieuse, car elle a disparu et n’a jamais été retrouvée. Tout cela rend encore plus précieux la création de la peinture par Erik.

Un vole de 500 millions de dollars

La peinture originale faisait autrefois partie du musée Isabella Stewart Gardner à Boston. En 1990, deux hommes habillés en policiers ont commis le plus grand vol dans l’histoire de l’art en volant des œuvres totalisant 500 millions de dollars. « The Concert » était parmi l’une d’elles. Malgré tous les efforts déployés, la peinture n’a jamais été retrouvée.

L’ère numérique donne aux artistes des possibilités inimaginables, et l’une d’entre elles est de recréer une peinture baroque en utilisant des technologies numériques. Dans ce but, Adobe s’est adressé à Erik Almas, un célèbre photographe commercial et éditeur de photos. pour recréer « The Concert » en utilisant uniquement des bouts de photos pris sur le site Adobe Stock. Au début Il était réticent, mais a finalement décidé d’accepter le défi.

Recréé avec Photoshop

En utilisant le site Web Adobe Stock, Almas a été en mesure de rechercher des bouts de photos dans le logiciel lui-même. Cela permet aux utilisateurs de choisir et d’acheter des photos sans avoir à chercher sur le site d’Adobe. Selon Erik, cela lui a beaucoup aidé pendant le processus de récréation. Les parties les plus difficiles à recréer ont été les visages. Quant aux objets, ils sont à peu près toujours les mêmes. Comme il l’explique :

Les chaises sont des objets qui sont faites d’une certaine manière. Un violoncelle est un violoncelle. Mais les visages sont uniques. Ce fut pour moi un grand défi.

Lorsque vous regardez la vidéo d’Erik, tout semble très facile. Bien qu’Adobe Stock accélère le processus, la récréation parfaite d’une oeuvre d’art est en fait assez difficile. Erik a utilisé 240 bouts de photos, et son fichier était constitué de 898 couches. Il lui a fallu environ trois semaines pour compléter le travail, et selon lui, il n’a pas réussi à recréer le tableau original parfaitement. Mais pour un débutant avec Photoshop, son travail démontre qu’il maîtrise très bien ce logiciel. Voici la vidéo.