Jean-Michel Bertrand : La vallée des loups où la nature reprend ses droits

Image-Vallees-des-loups

Peu de films nous montrent des vastes étendus de la France où l’homme est considéré comme un étranger. Ces territoires secrets ont fait l’objet d’un film dans lequel, pendant trois ans, Jean-Michel Bertrand s’est lancé le défi de voir des loups à l’état sauvage. Ce film raconte l’histoire d’un passionné qui a fait de son rêve une réalité: rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel.

Une quête qui aura durée trois ans

Après trois années en bivouaquer affrontant la nature et ses sentiers difficiles, le réalisateur parvient à remonter la piste des loups. Petit à petit, il finit par se faire accepter par le mâle dominant et les autres mâles de la meute. Durant cette période de recherche, Jean-Michel Bertrand apprend à découvrir les beautés de la nature et les dures lois qui la régissent. Le film « La vallée des loups » est en quelque sorte un pèlerinage à travers forêts et montagnes, où le réalisateur nous démontre que les loups sont rois et maîtres. Le cameraman Frank Neveu a suivi Bertrand dans sa quête en filmant la faune des montagnes, des paysages et des ambiances forestières pendant plus d’un an. Neveu nous explique :

Ce fut un pur bonheur de parcourir les Alpes pour filmer les paysages, les ambiances et les espèces commandées par Jean-Michel. […] Une cinquantaine de plans mais pas les loups, ce tour de force là c’est Jean-Michel qui l’a réussi et ce qu’il a filmé est juste magique !

Jean-Michel Bertrand a dû adapter sa recherche en fonction des saisons. En hiver par exemple, il se déplaçait à ski de randonnée et devait faire attention aux dangers des régions sauvages. Pour ne pas perturber les habitudes de vie de ces animaux, il a décidé de parcourir les territoires uniquement entre 10h et 17h, au moment où ils bougent le moins. Il a de plus dormi en pleine montagne et emprunter les mêmes itinéraires afin que les loups s’habituent à sa présence. Ce fut pour lui une expérience qui a laissé des traces; se rappelant que le loup est un animal complexe dont le mode de vie en fait un concurrent de l’Homme.

Pour ce qui est de l’aspect technique, Jean-Michel Bertrand a posé des caméras automatiques à des endroits stratégiques qui se déclenchaient au moindre mouvement. Il a également utilisé une caméra 4K Sony, un appareil Lumix GH4, ainsi que plusieurs téléobjectifs.

Date de sortie

Ce magnifique film réalisé par Jean-Michel Bertrand sortira le 4 janvier 2017.